1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Mieux former les imams au Sahel

Dans plusieurs pays africains, l'expansion du salafisme suscite l'inquiétude, en particulier une des formes violentes de ce mouvement politico-religieux. Les pays concernés doivent mieux former les imams.

Écouter l'audio 02:03

"Pour pouvoir gérer cette situation de crise née du salafisme, les gouvernements doivent savoir à quoi ils ont affaire" (A.Sounaye)

En Afrique, l'expansion la plus rapide de l'Etat islamique a actuellement lieu en Libye, où les groupes ralliés à l'EI profitent du vide de pouvoir et de l'anarchie régnant dans le pays pour se renforcer, en lorgnant sur les réserves pétrolières. "Mais il ne faut pas oublier que le Sahel est une région très perméable, et c'est une inquiétude majeure pour le continent", a confié à l'AFP Peter Pham, du centre de réflexion Atlantic Council à Washington. "Et pour ce qui est de Boko Haram au Nigeria, qui est désormais la province africaine de l'EI, s'il n'y a pas de trace de contacts opérationnels, on a remarqué une véritable sophistication dans ses tactiques et sa propagande".

Pour Abdoulaye Sounaye expert en théologie au centre de l'Orient moderne, basé à Berlin, les gouvernements sahéliens ne réagissent pas suffisamment pour combattre le salafisme et son expansion. Que devraient faire, concrètement, les pouvoirs en place ? Ecoutez la réponse du chercheur, au micro de Dirke Köpp, en cliquant sur le lien ou l'image.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !