1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Archives Afrique

Michel Djotodia pourrait quitter le pouvoir

Les chefs d'Etat d'Afrique Centrale se retrouvent jeudi au Tchad pour un sommet extraordinaire sur la RCA. Selon l'agence Reuters, le président de transition Michel Djotodia pourrait présenter sa démission.

Selon une dépêche de Reuters qui cite des sources à Bangui et à Paris, le président centrafricain par intérim Michel Djotodia présentera jeudi sa démission sous la pression de ses pairs africains afin de faciliter une sortie de crise. À en croire les mêmes sources, le départ de l'actuel président de transition sera entériné demain lors du sommet extraordinaire de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale convoqué à N'Djamena.

Michel Djotodia et les éléments de la Séléka

Michel Diotodja a été porté au pouvoir par les ex-rebelles de la Séléka, accusés d'avoir perpétré des crimes de masse contre des civils en RCA. Depuis mars 2013, suite au coup de force militaire, le pays est destabilisé.

L'eau est de plus en plus devenue une denrée rare à bangui

L'eau est de plus en plus devenue une denrée rare à bangui

Le sommet extraordinaire des 10 pays de la CEEAC - pour lequel aucun ordre du jour n'a été dévoilé - devrait en outre tenter de répondre à certaines interrogations précises telles que les pillages et les assassinats de ressortissants africains à Bangui.

Le rôle de la MISCA

La Misca - la mission internationale de soutien à la Centrafrique, de son côté devrait augmenter son effectif. Ce dernier pourrait atteindre 6.000 hommes, selon le Tchad qui joue un rôle majeur dans la force d'interposition africaine. La France, elle, a fait savoir qu'elle n'augmenterait pas ses effectifs en RCA, actuellement au nombre de 1.600 soldats.

De graves violations des droits de l'homme

Pourtant il existe encore de nombreux problèmes à résoudre. Face à une situation politique fragile, la communauté internationale et surtout les pays voisins à la RCA notamment, doivent continuer à désarmer les milices, rétablir la sécurité, faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire et préparer une transitision sans effusion de sang.

Par ailleurs, le Rwanda a annoncé qu'il va envoyer d'ici dix jours un contingent de 800 hommes en RCA. Kigali avait annoncé l'envoi de troupes dans le pays fin décembre, mais sans préciser le nombre ni la date.

La rédaction vous recommande