1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Michael Phelps continue d'écrire sa légende

Le nageur américain a remporté deux nouvelles médailles d'or. Il en compte désormais 21, et 25 récompenses au total.

On ne peut parler des JO sans évoquer le nom de Michael Phelps: chaque jour qui passe, le nageur écrit sa légende. Hier, l'Américain a remporté l'or dans l'épreuve du 200m papillon, et a ainsi repris son titre qui lui avait été chipé en 2012 par le Sud-Africain Chad Le Clos. Il a également fini à la première place avec le relais 4x200m nage libre. Michael Phelps a donc tout simplement conquis ses 20ème et 21ème médailles d'or hier; et ce n'est probablement pas fini, puisqu'il lui reste trois médailles à aller chercher: celle du 100m papillon, celle du 200m quatre nages, et enfin, celle du 4x100m quatre nages.

Quadri Aruna sans aucune chance

De leur côté, les sportifs africains sont un peu à la peine dans ces Olympiades. En canoë monoplace hommes, le Sénégalais Jean-Pierre Bourhis a terminé 18ème des séries, ce qui ne lui a pas permis de se qualifier pour les demi-finales. En escrime, dans l'épreuve d'épée, un autre Sénégalais, Alexandre Bouzaïd, s'est fait sortir dès son premier combat par le Hongrois Gabor Boczko, tandis qu'en tennis de table, le Nigérian Quadri Aruna, dernier espoir africain de la compétition, s'est fait sèchement battre en quarts de finale 4 sets à 0 par le numéro 1 mondial, le Chinois Ma Long.

L'Afrique du Sud intraitable en rugby à 7

Dans les sports collectifs, les résultats sont un peu plus mitigés. Si en basket, les Nigérians ont concédé leur deuxième défaite de suite, cette fois-ci 90-89 face à la Lituanie, il leur reste néanmoins trois rencontres pour tenter de décrocher un ticket pour les quarts de finale. En football féminin, les Zimbabwéennes sortent par la petite porte: elles se sont inclinées 6 buts à 1 face à l'Australie pour leur dernier match. De leur côté, les Sud-Africaines sont elles aussi éliminées, mais elles ont fini leur tournoi avec un 0-0 face aux Brésiliennes. Enfin, en rugby à 7, les Kényans ont perdu leurs deux premiers matches face à la Grande-Bretagne (31-7) et la Nouvelle-Zélande (28-5). Il leur faudra battre le Japon pour espérer accéder aux quarts de finale. Et ça ne va pas être facile face à des Japonais qui ont notamment battu les Néo-Zélandais 14 à 12. De son côté, l'Afrique du Sud est bien rentrée dans sa compétition, puisqu'elle a battu l'Espagne 24-0 et la France 26-0.

L'argent pour la Franco-Togolaise Clarisse Agbegnenou

Enfin, en judo, malgré l'élimination précoce de la Guinéenne Mamadama Bangoura, il y a de quoi se réjouir: en effet, la médaille d'argent a été remportée par Clarisse Agbegnenou. La Française, née à Rennes et dont le père est un scientifique togolais, s'est inclinée en finale face à la Slovène Tina Trstenjak, mais a réalisé un très joli parcours.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !