1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Mes deux papas, mes deux mamans

En Allemagne, la cour constitutionnelle élargit le droit à l’adoption pour les couples homosexuels : les juges de Karlsruhe ont décidé d'autoriser l'adoption successive pour les couples de même sexe.

La cour de Karlsruhe a décidé que la nouvelle compagne ou le nouveau compagnon d’une personne qui a adopté des enfants par le passé peut à son tour adopter ces enfants, même si son partenaire est du même sexe.

Les homosexuels ont longtemps été méprisés, persécutés, emprisonnés (SZ)

"Les homosexuels ont longtemps été méprisés, persécutés, emprisonnés" (SZ)

« Que deux papas ou deux mamans puissent aussi être de bons parents, cela n’est pas nouveau, écrit la Süddeutsche Zeitung, néanmoins, le jugement de la cour constitutionnelle fera date ». Le quotidien de Munich rappelle que les homosexuels ont longtemps été méprisés, persécutés, emprisonnés. Désormais, ils ont le droit de fonder une famille, tout en étant protégés par la loi fondamentale. Même si le journal rappelle qu’il ne s’agit encore que de l’adoption successive, c’est-à-dire qu’un couple homosexuel ne peut toujours pas adopter d’enfant à deux ; il faut, pour que la double-adoption soit reconnue, que les enfants aient déjà été adoptés par l’un ou l’autre membre du couple.

Le Premier Sénat de la cour de Karlsruhe au moment du verdict

Le Premier Sénat de la cour de Karlsruhe au moment du verdict

Dans ses colonnes, la Frankfurter Allgemeine Zeitung relève que les juges constitutionnels sont allés plus loin que les législateurs, vers un traitement égalitaire des couples homo- et hétérosexuels.

Le quotidien estime que cela correspond aux évolutions profondes de la société actuelle, mais il préconise de réfléchir à ce que cela entraîne comme modification du statut de la personne, quand on choisit de mettre sur un même plan le mariage et la parentalité.

La tageszeitung cite le seul député de la CDU au pouvoir qui ait fait son coming-out et qui admet que, pour ses camarades de parti, la décision est dure à avaler en dépit des déclarations officielles. Pour la taz, ces réticences isolent le camp conservateur dans le paysage politique allemand, alors que la société est majoritairement favorable à l’égalité des droits entre homo- et hétérosexuels. .

La famille, c'est l'endroit où les enfants sont aimés (Die Welt)

"La famille, c'est l'endroit où les enfants sont aimés" (Die Welt)

La tageszeitung regrette qu’il faille une décision de justice pour faire progresser un Etat démocratique sur cette question

Die Welt salue la décision des juges, et espère que bientôt un couple gay ou de lesbiennes pourra adopter sans restriction aucune. Pour Die Welt, la famille, c’est l’endroit où les enfants sont aimés et où les parents sont prêts à s’en occuper de façon responsable, quelle que soit l’orientation sexuelle du couple.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !