Merkel et Medvedev à Sotchi | International | DW | 14.08.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Merkel et Medvedev à Sotchi

Au menu de ce troisième sommet annuel: le développement des investissements russes en Allemagne et les droits de l’homme.

default

C'est la troisième fois qu'Angela Merkel et Dmitri Medvedev se retrouvent cette année, moins d'un mois après leur dernière rencontre à Munich. Il faut dire que les élections législatives allemandes approchent et que la chancelière, candidate en lice de son parti, la CDU, a tout intérêt à mener jusqu'au bout le projet de rachat d'Opel. Hier, Angela Merkel a réaffirmé son soutien au projet de reprise du constructeur automobile allemand par l'équipementier canadien Magna associé à la banque russe Sberbank :

Symbolbild Opel

" Je crois que l'offre de rachat d'Opel par Magna est la plus intéressante et la plus prometteuse pour l'industrie automobile. Maintenant que les deux offres, celle de Magna et celle de Ripplewoods, ont été présentées, le groupe de conseil du gouvernement allemand pour Opel va pouvoir prendre une décision ce week-end avec les Länder".


Plus largement, les dirigeants allemand et russe vont discuter des projets d'investissements russes dans le secteur industriel allemand. Ils devraient notamment étudier un possible plan de sauvetage du chantier maritime Wadan Yards dans l'est de l'Allemagne par des investisseurs russes. Rappelons que l'Allemagne est le premier partenaire commercial de la Russie en Europe, les échanges entre les deux pays ont d'ailleurs atteint le niveau record de 67,2 milliards de dollars l'an dernier.

Ermordete Menschenrechtlerin Zarema Sadullayeva

Zarema Sadoulaeva assassinée cette semaine en Tchétchénie

Mais la chancelière allemande ne tient pas à se limiter aux questions économiques. Angela Merkel a affirmé hier qu'elle reviendrait sur les meurtres d'une militante des droits de l'homme, Zarema Sadoulaeva, et de son mari, cette semaine en Tchétchénie.

"Il est absolument inacceptable de voir des meurtres de membres d'ONG en Tchétchénie se dérouler sous nos yeux. Nous voulons bien entendu qu'une enquête soit ouverte, et je vais le réclamer au Premier Ministre russe".

Ironie du sort. Les dernières consultations germano-russes le 16 juillet dernier avaient déjà porté sur l'assassinat d'une militante russe des droits de l'homme, Natalia Estemirova. Angela Merkel va donc le redire à Dmitri Medvedev : les mots ne suffisent plus, « il faut passer aux actes ! »

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !