1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Merkel à Washington pour rencontrer Trump

Une rencontre très attendue vendredi, celle entre Angela Merkel et le président américain Donald Trump. Le voyage de la chancelière allemande prévu mardi avait été reporté en raison de la météo.

Les relations transatlantiques, le sujet devrait être abordé durant la rencontre dont les thèmes principaux restent encore flous. Une certitude toutefois, Angela Merkel a admis aller aussi à Washington en tant que représente de l'Union européenne, que Donald Trump ne cesse d’attaquer. Guerre en Irak, affaire de la NSA… en dépit de toutes les crises, Angela Merkel a toujours entretenu des relations étroites avec Washington. Mais avec l’arrivée au pouvoir de Donald Trump, les choses se sont compliquées. Pour Josef Janning, chef du bureau du Conseil européen des relations internationales à Berlin" compte tenu de la politique américaine, les choses n’ont jamais été aussi complexes qu’actuellement ".

Des styles très différents

Face à un Donald Trump qui n’hésite pas à commenter sur Twitter des sujets - politiques ou non - et à s’en prendre à la presse, Angela Merkel, elle, reste sur la réserve avec un ton toujours très calibré. Quand il prône "L'Amérique d'abord", elle, est pour le libre-échange transatlantique. Selon John Harper, expert américain en politique étrangère à l'Université Johns Hopkins à Bologne, Angela Merkel doit revoir sa stratégie pour développer une relation de coopération avec le président américain. La chancelière devrait présenter au président américain les priorités de sa présidence du G20 en vue du Sommet de Hambourg en juillet. Pour Josef Janning "l'une de ses principales préoccupations sera de susciter un engagement envers le nouveau président du G20 et l'idée d'aborder les questions dans une perspective collective".

L’avenir de l'UE, un autre sujet majeur

John Harper, de l'Université Johns Hopkins espère à l’issue de la visite que "Merkel persuade Trump d’arrêter les  attaques contre l'Union européenne et d’arrêter d’encourager des hommes politiques comme Marine Le Pen ". Selon les analystes, il est peu probable qu'Angela Merkel et Donald Trump trouvent une base commune de travail après leur première rencontre. Ils estiment qu’on y verra plus clair dans six mois: Trump, nouveau dans le bureau ovale, va devoir fournir des résultats. Et Merkel gagner en Allemagne une élection difficile.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.de ou laissez un message sur notre répondeur : +49-228-429 16 4948 !

Réagissez à l'actualité par SMS !