1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Menace rebelle contre le pouvoir tchadien

L'Union des forces de la résistance (UFR) a affirmé jeudi être prête à reprendre les armes contre Idriss Deby Itno. En 2009, ce mouvement rebelle que dirige Timan Erdimi avait déposé les armes suite à un accord de paix.

La déclaration de ce chef rebelle, refugié à Doha, au Qatar, est diversement accueillie au Tchad. Si pour certains elle est à prendre au sérieux, pour d’autres, comme l’opposant Ngarledji Yorongar, responsable du parti, la Fédération action pour la République, cete annonce est simplement un coup de bluff. Un coup de bluff du fait que Timan Erdimi est le neveu d’Idriss Deby.

Chadian National Concord (CNT) rebel movement fighters are pictured 11 December 2007 in Abougoudam. CNT rebel movement leaders, president Hassan Saleh el-Dinedi and chief of staff, General Mahamat Hassan Ihkaz Kokiss, have returned to the central African nation from neighbouring Sudan 15 December. AFP PHOTO /SONIA ROLLEY TO GO WITH AFP STORY BY SONIA ROLLEY (Photo credit should read SONIA ROLLEY/AFP/Getty Images)

Le Tchad a connu plusieurs mouvement rebelles dont la Concorde nationale tchadienne (CNT).

Le chef rebelle justifie la reprise des armes contre Idriss Deby par le fait que les Tchadiens ont perdu espoir de voir le gouvernement améliorer leur quotidien. Mais la guerre contre le gouvernement de Idriss Deby pourrait-elle résoudre les difficultés des Tchadiens ? Pour le député Aba Djouassab Koi, 3e vice-président de l’Assemblée nationale tchadienne, seul le dialogue peut résoudre des différends. Aussi, préconise-t-il l’élaboration d’un cadre de concertation sur les problèmes à aborder et les solutions pour les résoudre.

En 2008, c’est le chef rebelle Timan Erdimi qui a failli renverser le gouvernement d’Idriss Deby. Il a fallu l’intervention de l’armée française pour l’en empêcher. Egalement, la déclaration du chef rebelle Erdimi survient au moment où une bonne partie de l’armée tchadienne est au Mali. Ainsi, le Tchad se trouve plus ou moins sans armée vu que ses meilleurs éléments se trouvent dans le nord du Mali, aux côtés des forces françaises. Cette situation pourrait être donc une opportunité pour des mouvements armés au Tchad.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !