Martin Schulz et les Etats-Unis d′Europe | Vu d′Allemagne | DW | 11.12.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

REVUE DE LA PRESSE

Martin Schulz et les Etats-Unis d'Europe

Les journaux allemands commentent toujours les conséquences de l'annonce de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale israélienne, mais également la vision de l'Europe de Martin Schulz.

La Hannoversche Allgemeine Zeitung est en colère : avec cette décision biaisée en faveur d'Israël, dénonce le quotidien, non seulement le chef de la Maison Blanche suspend le rôle de médiateur des Etats-Unis mais il met également les forces modérées du monde arabe dans une situation difficile. Jamais, conclut le journal, on a eu autant besoin de diplomates expérimentés.

L'indignation suite à l'annonce du président américain est restée limitée, constate pour sa part la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Les quelques mouvements de protestation qui ont eu lieu dans les territoires palestiniens ne sont pas la troisième Intifada que l'on avait annoncée. Et ailleurs, la rue arabe est restée chez elle, écrit la faz. Au Conseil de sécurité des Nations Unies, quelques critiques de Trump se sont contentés d'exprimer leur déception. Bref, remarque le quotidien conservateur, la colère populaire n'est pas de mise, pas même en Iran.

Jerusalem Entscheidung Proteste weltweit (Reuters/A. Schmidt)

L'annonce de Donald Trump a suscité de nombreuses protestations de part le monde

La tageszeitung, taz, dénonce les réflexes des médias occidentaux concernant le Proche-Orient. Comme à leur habitude, déplore la taz, ils ont prédit une tempête de feu, une troisième Intifada, tout en souhaitant que les choses ne soient pas si graves. Le problème, c'est que le monde arabe est bien plus complexe que cela. Quelles conséquences peut bien avoir l'annonce de Donald Trump, une annonce qui démontre l'impuissance de certains régimes et renforce le camp radical ? Est-ce que certains, se demande le quotidien, prévoient des manifestations pacifiques ? Est-ce que d'autres envisagent de commettre pour la première fois des attentats au nom de Jérusalem ? Est-ce que la plupart sont résignés ? Tout est flou dans le monde arabe en ce moment, conclut la taz. Et l'imprévisible Trump a rendu cette région encore plus imprévisible.

Les Etats-Unis d'Europe d'ici à 2025?

Deutschland SPD Programmparteitag in Dortmund | Schild Gemeinsam für Europa (picture alliance/dpa/G. Kirchner)

"Ensemble pour l'Europe"

Les journaux reviennent également sur la volonté de Martin Schulz de créer les Etats-Unis d'Europe d'ici à 2025. Pour la Süddeutsche Zeitung, ce projet ne pourra pas être réalisé dans les temps. Mais le journal de Munich salue l'idée du chef des sociaux-démocrates, car seul un Etat fédéral européen peut faire en sorte que les Français, les Allemands, les Polonais ou encore les Portugais conservent leur souveraineté face à Trump, la Chine ou encore face au distributeur américain Amazon.

De son côté, la Nordwest-Zeitung souligne le caractère brutal des projections de Martin Schulz: selon le chef du SPD, écrit le journal, les Etats-membres de l'UE qui ne souhaiteront pas faire partie du projet seront tout simplement expulsés de l'Union. Pour la Nordwest-Zeitung, Schulz vise ainsi les pays d'Europe de l'Est. Schulz divise. Et n'unit pas.

 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !