1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Interview de la semaine

Martin Kobler, chef de la MONUSCO

En novembre 2013, les rebelles du M23 annonçaient leur défaite militaire dans l'est de la RDC. Les soldats de la MONUSCO étaient alors vus comme des libérateurs. Un an plus tard, le vent a cependant tourné.

Écouter l'audio 05:26

"Restituer le triangle de la confiance entre les FARDC, la MONUSCO et la population"

Maîtres pendant quelques mois de la ville de Goma, chef-lieu de la région du Nord-Kivu, les rebelles du M23 avaient finalement été vaincus suite à une offensive conjointe de l'armée congolaise, de la Monusco et de la brigade d'intervention de la mission de l'ONU en RDC.
Un an après, à la suite de plusieurs attaques meurtrières par des rebelles de l'ADF-Nalu dans la région de Béni, toujours dans le Nord-Kivu, la réputation de la Mission de l'ONU est au plus bas. Martin Kobler, le chef de la MONUSCO, essaie de regagner la confiance des Congolais de l'est. Entretien à retrouver ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet