1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Maroc-Union européenne: une liaison privilégiée

Cette semaine dans l’actualité, une rencontre qui n’a guère fait de bruit. Il s’agit pourtant du travail de rapprochement entre l’Union européenne et le Royaume du Maroc. Les enjeux sont importants. Financements européens d’un côté, marché de l’énergie de l’autre…

A Casablanca, le Maroc moderne

A Casablanca, le Maroc moderne

Cinquième puissance économique d’Afrique d’après le classement de la Banque Mondiale, le Maroc avec son PIB de 63 milliards d’euros intéresse les Européens. Sa proximité sur l’autre rive de la Méditerranée en fait un partenaire privilégié. Depuis l’an 2000 un Accord d’association a été mis en place. Il prévoit des rencontres régulières qui permettent à la Commission européenne de suivre et de mesurer les efforts de modernisation du Maroc et de mettre en place des politiques communes. La sixième session du Conseil d’Association s’est déroulée cette semaine dans un climat très positif. Un protocole d’accord sur un programme de soutien au Maroc de plus de 650 millions d’euros dans le cadre du plan d’Action UE-Maroc a été signé.

En outre le pays sera éligible à divers prêts, des prêts thématiques comme le Programme de Promotion de la Démocratie et des Droits de l’homme, le Programme « migration et asile » mais aussi des prêts régionaux et interrégionaux pour n’en citer que quelques uns. Du côté de l'Union européennne, on se félicite de la signature en marge de cette réunion d’une déclaration commune concernant les priorités dans le domaine énergétique: le Maroc, pays de transit des approvisionnements en gaz naturel et exportateur d’électricité vers l’UE, est l'un des partenaires clés dans cette région. Et dans un domaine hautement sensible pour les Européens, l’approvisionnement énergétique…

Dans cette édition également, voyage avec notre série Terra Incognita. Direction : La Gomera, dans les îles Canaries. Une petite île, un caillou de seulement 378 kilomètres carrés. Montagnes escarpées et ravins profonds sculptent le paysage … Très pittoresque, certes, mais comment communiquer dans ces conditions ? Alors, il y a des siècles de cela, les habitants de cette île des Canaries, ont fait de nécessité vertu : ils ont mis au point une langue sifflée unique en Europe. On l’appelle „el silbo“, du verbe espagnol „silbar“ – siffler. Aujourd’hui, on ne parle plus en silbo, mais les habitants tiennent beaucoup à cet héritage culturel. Le silbo est depuis 1999 une langue obligatoire dans les écoles de l’île. Susanne Henn s’est rendue sur place pour le plaisir d‘avoir, une fois n’est pas coutume, les oreilles qui sifflent... Un reportage présenté par Naïma Guira.

  • Date 27.07.2007
  • Auteur Elisabeth Cadot
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2nO
  • Date 27.07.2007
  • Auteur Elisabeth Cadot
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2nO