1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Marches de l'opposition en RDC: au moins 1 mort et des arrestations

Une soixantaine de personnes arrêtées et au moins un mort: bilan provisoire des manifestations qui ont agité la République démocratique du Congo ce jeudi. L'opposition parle de succès, le pouvoir parle d'un échec.

La journée du jeudi 26 mai a été tendue en RDC

La journée du jeudi 26 mai a été tendue en RDC

L'opposition congolaise et de nombreuses associations avaient appelé à manifester contre l'arrêt rendu le 11 mai par la plus haute juridiction du pays. Cette dernière a autorisé le président Joseph Kabila à se maintenir au-delà de la fin de son mandat si les élections de novembre ne peuvent pas avoir lieu.

Des milliers de personnes se sont rassemblées à plusieurs endroits du pays

Des milliers de personnes se sont rassemblées à plusieurs endroits du pays

Echauffourées à Kinshasa

À Kinshasa la capitale, la police a dû disperser à coups de gaz lacrymogènes, la marche des opposants au niveau de la Maison Schenghen, sur le boulevard de la libération, après que des manifestants, qui lui faisaient face, ont essayé de franchir un barrage.

«Ce n'est pas l'itinéraire convenu, c'est de la provocation!», a dit le porte-parole de la police, ville de Kinshasa. Selon le commissaire supérieur principal Mwana-Mputu, «35 policiers ont été blessés et de nombreux engins ont été endommagés». Selon la police, l'itinéraire qui avait été convenu entre les autorités de la ville et les organisateurs de la marche, devait éviter la commune de la Gombe (Centre d'affaires). Le cortège, aux couleurs de nombreux drapeaux de divers mouvements politiques, a grossi en chemin alors que les manifestants scandaient "Non à un troisième mandat" ou encore "Telema !" (Peuple "lève-toi !" en lingala), "Kabila dégage !", "Yebela !" (Méfie-toi !").

Pour le député Martin Fayulu, l'un des organisateurs de cette marche, les manifestants ont respecté le tracé établi de commun accord avec l'Hôtel de ville. Il parle d'une mobilisation réussie. Mais Jean-Pierre Kambila, directeur de cabinet adjoint de M. Kabila, a qualifié pour sa part sur Twitter d'"échec cuisant" la mobilisation de l'opposition.

Le président Joseph Kabila reste silencieux sur ses intentions au terme de son second mandat en décembre

Le président Joseph Kabila reste silencieux sur ses intentions au terme de son second mandat en décembre

Violents heurts à Goma

A Goma, dans l'est de la RDC, plusieurs échauffourées ont eu lieu. L'experte de l'ONG Human Rights Watch Ida Sawyer a affirmé sur son compte Twitter que la police avait ouvert le feu sur des manifestants, faisant plusieurs blessés. Selon José Maria Aranaz, chef du Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l'Homme en RDC, une policière et un manifestant ont été tués lors de ces heurts, mais Pierre Rombaut Mwana-Mputu, porte-parole national de la police, a affirmé qu'aucun agent n'avait perdu la vie et qu'un "pillard" avait été tué accidentellement alors qu'il tentait de subtiliser l'arme d'un policier.

D'autres grandes villes du pays touchées

A Lubumbashi, fief de l'opposant Moïse Katumbi, candidat à la présidentielle ayant quitté le pays après des ennuis judiciaires, un déploiement massif des forces de l'ordre a dissuadé toute volonté d'attroupement.

A Bukavu au Sud-Kivu ,"tout s'est très bien passé, sans heurts", disent les autorités et les manifestants. Là-bas, la manifestation aurait rassemblé environ 2.500 personnes, selon le correspondant local de l'AFP.

Selon M. Aranaz, de l'ONU, à l'échelle du pays, trois manifestations se sont déroulées sans encombres, toutes dans l'est : à Bunia (Ituri) ainsi qu'à Bukavu et Uvira (Sud-Kivu).

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !