1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Manque de place d'apprentissage

Début octobre a lieu la rentrée des apprentis dans les entreprises allemandes, mais plusieurs milliers de jeunes risquent de rester sur le carreau car le nombre des places d'apprentissage reste insuffisant. Le pacte national pour l'apprentissage, un accord signé il y a trois mois entre le gouvernement et le patronat, ne semble donc pas encore avoir porté ses fruits. Il prévoyait la création de 30 000 places d'apprentis pour que chaque jeune ait accès à une formation. On est loin du compte, et les journaux allemands trouvent la situation plutôt inquiétante.

default

Le General Anzeiger de Bonn voit un lien direct entre le succès électoral des groupes d'extrême droite et le nombre toujours insuffisant de places d'apprentissage. Quand les jeunes n'ont aucune perspective professionnelle, alors ils se détachent du système. Dans ce contexte, l'action commune de l'économie et de la politique en faveur des places d'apprentissage a une importance concrète pour les personnes concernées, mais aussi une grande signification politique pour la société. Les jeunes ne doivent pas avoir l'impression d'être laissés pour compte par l'Etat, conclut le journal.

Le premier bilan de l'accord conclu entre le ministre de l'économie et le patronat n'est pas franchement glorieux, écrit la Süddeutsche Zeitung. Les fédérations patronales doivent reconnaître qu'elles sont encore loin du but fixé par le pacte pour l'apprentissage, à savoir offrir à chaque jeune une place de formation. Entre 20 et 30 000 places vont manquer au mois d'octobre et il est douteux que la brèche soit comblée d'ici la fin de l'année. Le quotidien estime toutefois que la situation serait bien pire si au lieu du pacte, le gouvernement avait opté pour une taxe d'apprentissage. Beaucoup d'entreprise se seraient alors acheté une bonne conscience, déboursant de l'argent plutôt que d'accomplir leur devoir de formation. Au moins dans la situation actuelle, le patronat fait des efforts pour remplir sa part du contrat et fait preuve d'imagination pour créer de nouvelles places.


Pour la Braunschweiger Zeitung, c'est un fait évident que même les entreprises conscientes de leur devoir de formation ne peuvent pas proposer plus de places d'apprentissage que leur situation économique ne le permet. Et pour beaucoup, celle-ci est mauvaise. Les coûts de l'apprentissage pour les entreprises ont notamment augmenté de façon démesurée. Il est également alarmant de constater que le niveau d'éducation de beaucoup de candidats s'est grandement détérioré, alors qu'on en demande de plus en plus aux apprentis, poursuit le quotidien. Il est urgent de trouver des réponses à ce problème, mais au sein du système éducatif : cela dépasse en effet et les capacités et la fonction du pacte d'apprentissage.

  • Date 22.09.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9gR
  • Date 22.09.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9gR
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !