Manque de coordination dans le ciel européen | Vu d′Allemagne | DW | 21.04.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Manque de coordination dans le ciel européen

Alors que le trafic aérien reprend au compte-goutte dans le ciel européen, le nuage de cendres volcaniques venu d’Islande et le chaos qu’il a engendré continuent d’alimenter les commentaires de la presse allemande.

default

Le fait qu'il ait fallu plusieurs jours avant qu'on organise un vol improvisé de mesure scientifique, avant que les ministres des transports des 27 entrent en contact les uns avec les autres et avant que la Commission européenne se rende compte que le problème ne relevait pas de sa compétence, tout cela indique un manque de clairvoyance, aggravé par un manque de coordination, estime la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Partout sur la planète, on mesure la présence de gaz traces dans l'atmosphère pour prédire l'évolution du climat dans une centaine ou un millier d'années. Mais personne ne s'attendait à ce que des particules de poussière forcent du jour au lendemain des flottes entières d'avions à rester au sol.

NO FLASH Startendes Flugzeug in Leipzig

Les premiers avions recommencent à décoller en Allemagne.

Alors que les Etats-Unis ont trois centres de contrôle du trafic aérien, les pays européens en ont en tout une trentaine, relève la Süddeutsche Zeitung. Toutes les tentatives de réforme ont jusqu'à présent échoué à cause d'intérêts nationaux. Car si les pays membres cédaient le contrôle de leur espace aérien, ils devraient renoncer à une partie de leur souveraineté. Mais est-ce que cela serait si grave ? Pas vraiment, car à ce moment-là le chaos actuel qui a lieu en Europe, avec l'ouverture et la fermeture arbitraires des aéroports et des espaces aériens, serait au moins épargné aux passagers. Le nuage de cendres donne une leçon politique importante : les choses pourraient être beaucoup plus simples au sein de l'Union européenne si les pays abandonnaient certaines idées dépassées sur leur souveraineté.

Island Vulkan Eyjafjallajökull Aschewolke

Selon les scientifiques islandais, le volcan est toujours en activité mais émet moins de cendres.

Même son de cloche dans le Financial Times Deutschland, qui pointe du doigt le ministre allemand des transports. Pour le journal, il semble grotesque que Peter Ramsauer débatte des règles internationales de vol à vue avec le comité des transports du parlement allemand et l'agence fédérale de sécurité aérienne allemande – à cause d'un nuage de cendres qui s'étend sur plus de la moitié de l'Europe. La sécurité aérienne souffre justement du fait que ni le ciel ni les nuages de cendres ne connaissent de frontières, alors que c'est le cas des systèmes de sécurité.

Auteur : Aude Gensbittel

Edition : Konstanze Von Kotze

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !