1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Manifestations anti-Kagame à Bruxelles

Près de 500 opposants rwandais ont profité de la venue, mercredi, du président Paul Kagame à Bruxelles, dans le cadre des Journées européennes du Développement, pour exprimer leur colère.

Écouter l'audio 02:10

"Nous manifestons contre les violations des droits de l'homme au Rwanda" (Natacha Abingeneye, présidente de l'association Jambo)

Les Journées européennes du Développement se sont ouvertes à Bruxelles, ce mercredi, en présence de plusieurs chefs d'Etat du monde, et notamment du président rwandais Paul Kagame. Une visite qui intervient à un peu plus de deux mois de la tenue de l'élection présidentielle du 4 août et pour laquelle M. Kagame est candidat pour un quatrième mandat.  

C'est dans ce contexte que des manifestations de soutien et de protestation se sont tenues dans la capitale belge, avec des Rwandais de Belgique et d'autres pays européens venus spécialement pour l'occasion.

Un régime autoritaire

Pendant ce temps, à l’extérieur de la gigantesque salle, se déroulait une manifestation hostile au président rwandais. Ses opposants pointent le soutient à un « criminel de guerre » comme on pouvait le lire sur les pancartes des manifestants. Natacha Abingeneye, Présidente de l’Association « Jambo », organisatrice de la manifestation.

« Aujourd’hui nous manifestons contre la venue de Monsieur Paul Kagame, au vu de son record en violation des droits de l'Homme, en terme de violation de la liberté d'expression, de fermeture de l'espace politique au Rwanda ». 

Estimés à près de cinq cents manifestants et tenus en respect par la police locale, les opposants au président rwandais s’indignent du soutien que lui apporte l’Union européenne. Faustin Twagiramungu, ancien Premier ministre rwandais sous Kagame désormais en exil, fait partie des manifestants.

« Kagame a commis des crimes qu’aujourd’hui la communauté internationale ne veut pas du tout reconnaître. C’est curieux qu'il soit soutenu par la communauté internationale ».
 

Le Rwanda Day, un one man show présidentiel?
 

Outre sa participation aux journées européennes de développement, la présence à Bruxelles du Président Kagame a un autre sens : la Célébration du Rwanda Day prévue samedi. Un mélange de meetings politiques et de one man show présidentiel destiné à séduire la diaspora et la communauté internationale. Jean Damésème, Représentant du PDP Iwacu, un parti d’opposition.

« Le Rwanda Day, c'est juste une machine de communication de Kagame. Il n'a rien d'autre. Malheureusement, ce Rwanda Day dépense des millions et des millions. Aujourd’hui, il suffit de voir les bus qui se sont déplacés de toute l'Europe ; il y a même des avions venus des États-Unis et du Canada ».

A plus d’une centaine de mètre de là, les sympathisants du président Kagame, plus nombreux, manifestent également pour, disent-ils, « célébrer leur héros national » mais ont refusé de s’exprimer à notre micro. Les deux manifestations se sont dispersées sans heurts.

Cliquez sur l'audio pour écouter le récit de notre correspondant Jean-Claude Abalo

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !