1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Interview de la semaine

"Maman" Alice Nkom, la militante

Alice Nkom est à la fois avocate, activiste et défenseur des minorités sexuelles au Cameroun, un pays où tout rapport homosexuel est passible de six mois à cinq ans de prison.

Écouter l'audio 03:09

"[Notre]combat commence par la réconciliation de l’homosexuel avec lui-même"

Alice Nkom recevra mardi prochain, le 18 mars, le prix des droits de l’homme de la branche allemande d’Amnesty International. Celle que les jeunes Camerounais appellent « Maman » c'est Alice Nkom.

Cette femme de 68 ans, qui en paraît 10 de moins, enchaîne les interviews en mangeant de temps à autre un morceau de pomme ou un raisin. Assise dans une des salles du bureau berlinois d’Amnesty International, vêtue d’un boubou jaune et bleu, avec un foulard et de nombreux bracelets assortis, la première femme noire à avoir réussi l’examen du barreau au Cameroun – elle avait alors 24 ans – a toujours défendu les victimes de l’Etat, victimes de violences policières ou de discriminations. Notre correspondante Audrey Parmentier l’a rencontrée .

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet