1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Archives Afrique

Mali : un an après le coup d'État

Le 22 mars 2012, une partie de l'armée malienne, sous la houlette du capitaine Sanogo renverse le président Amadou Toumani Touré. Depuis, le Mali vit une transition démocratique difficile.

Manifestation à Bamako pour le départ de ATT en mars 2012

Manifestation à Bamako pour le départ de ATT en mars 2012

Quelques jours après la chute du président Toumani Touré, des groupes armés occupent certaines zones dans le nord du pays et revendiquent une autonomie de cette trés vaste région. Depuis, le capitaine Sanogo a confié les rênes du pays à Dioncounda Traoré, le président intérimaire.

En janvier 2013, l'armée française lance l'opération Serval en vue d'aider l'armée malienne à reconquérir le nord du pays, avec l'appui de soldats africains et européens qui, eux, aident à la logistique et à la formation de l'armée malienne. Voici, résumée en quelques lignes, l'année mouvementée que vient de traverser le Mali. Et le pays se prépare désormais à organiser dans quelques mois des élections.

Qu'est-ce qui a changé depuis 2012 dans la société malienne ? Quels défis sont encore à relever ?  L'analyse de Djénéba Traoré, chercheuse malienne et directrice générale de l'Institut de l'Afrique de l'ouest à Praia, au Cap Vert.

Écouter l'audio 01:48

"La tâche ne sera pas facile pour le prochain président " (Djénéba Traoré)

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet