1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier spécial

Mali : les défis de la pacification

Les élections présidentielle et législatives de 2013 ont apporté une nouvelle stabilité au Mali sur le plan institutionnel. Mais les problèmes d'insécurité dans le nord du pays ne sont pas entièrement résolus.

Depuis la reconquête militaire du nord et le retour à l'ordre constitutionnel, le Mali tente de retrouver son unité. L'élection d'Ibrahim Boubacar Keita, en août 2013, a été une première étape pour remettre le pays sur la voie de la stabilité, un an et demi après le putsch militaire de mars 2012.

Les élections législatives de novembre et décembre 2013, deuxième étape du processus de transition démocratique sont venues consolider la stabilité politique du pays. Le scrutin a été remporté par le Rassemblement pour le Mali (RPM) du président Ibrahim Boubacar Keïta.

Toutefois, la sécurisation du nord du pays pose toujours problème et plusieurs groupes armés continuent à agir de façon sporadique dans la région, notamment à Kidal. En juin 2013, le gouvernement malien et le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) ont certes signé à Ouagadougou un accord de paix qui prévoyait des discussions directes. Mais quelques mois plus tard, en novembre, le MNLA a annoncé la suspension de cet accord.

Dans ce dossier, retrouvez tous nos reportages, analyses et interviews sur la pacification du Mali. Vous pouvez également consulter la chronologie des événements, ainsi que notre précédent dossier.

Août 2014

Juillet 2014

Juin 2014

Mai 2014

Avril 2014

Mars 2014

Février 2014

Janvier 2014

Décembre 2013

Novembre 2013