1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Arbre à palabre

Mali : faut-il dialoguer avec les djihadistes ?

La question divise les Maliens. Faut-il dialoguer avec les leaders de groupes djihadistes tels que Iyad Ag Ghaly et le prédicateur Amadou Koufa? L'idée émane de la conférence d'entente nationale au cours de laquelle les Maliens ont discuté des voies pour sortir de la crise politico-sécuritaire qui frappe le pays depuis 2012.

Écouter l'audio 25:45

Deux ans après la signature des accords de paix d'Alger, le Mali tente de se remettre sur les rails de la paix. Du 27 mars au 2 avril 2017, le pays a organisé une réunion dénommée "conférence d'entente nationale" à laquelle ont pris par des représentants des différentes couches de la société malienne. Objectif: discuter des sources profondes des crises cycliques enregistrées par le Mali surtout dans la région septentrionale.

La rencontre est allée jusqu'à la fin même si elle a été pratiquement boudée par ces certains acteurs clés. Et une de ses recommandations consiste à dialoguer avec des leaders de certains groupes djihadistes tel que le Touareg Iyad Ag Ghaly et le prédicateur Amadoun Koufa.

Mali Frank-Walter Steinmeier, Ibrahim Boubacar Keita und Jean-Marc Ayrault in Bamako (picture-alliance/dpa/B. Pedersen)

Le Mali est soutenu dans la lutte anti-terroriste par des partenaires tels que l'Allemagne et la France

Quelle paix peut passer par le dialogue avec ceux qui ont coupé des mains en application de la charia et attaqué des symboles de l'Etat? Le Mali va-t-il troquer la paix contre sa laïcité ? Comment se positionnent les partenaires extérieurs pour la stabilisation du Mali? Autant de questions que se posent les Maliens et qui reviennent dans cette discussion avec nos trois invités :

- Moussa Sidibe, Chercheur au CRAPES, le Centre de recherche d'analyse politique, économique et social au Mali

- Nouhoum Togo, un des porte-parole de l'opposition politique malienne, ex- conseiller au ministère de la défense nationale

- Abdoul Karim Saidou, Politologue et chercheur burkinabé
Avec la contribution de Radia Achouri, Directrice de la communication de la Minusma, la Mission de l'ONU pour la stabilisation du Mali.