1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Mali : escalade de la violence dans le Nord

Trois soldats maliens ont été tués dimanche suite à l'explosion d'une mine dans le Nord. Alors que le pays n'avait pas fini de faire le deuil de 77 personnes tuées à Gao il y a quelques jours dans une attaque suicide.

Écouter l'audio 02:02

"La présence étrangère est indispensable, mais..." (Ahmedou Ould Abdallah, CS4)

Le 18 janvier, un attentat suicide fait plus de 70 morts dans une caserne militaire de Gao, une ville située au Nord Est de Bamako. Il est revendiqué par Al-Mourabitoune, un groupe affilié à Aqmi, Al-Qaida au Maghreb Islamique. Le dimanche 22 janvier, trois soldats maliens périssent lorsque leur véhicule saute sur une mine entre Gao et Tombouctou. En moins d’une semaine, le Mali est frappé deux fois. Un coup dur pour le processus de paix.

 

 

Cliquez sur la photo pour écouter les explications de Rémy Mallet 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !