1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

"Münte, le retour"

A la Une des quotidiens allemands aujourd'hui: la partie de chaises musicales que se livre le parti social démocrate allemand.

default

Kurt Beck parti, Franz Münteffering revient

La pièce jouée, hier, par la direction du parti social démocrate allemand s'intitule « Münte le retour » et s'articule autour d'un acte et deux coups de théâtre selon die Tageszeitung. Premier acte: désignation de Frank-Walter Steinmeier, comme candidat du SPD pour la chancellerie aux élections législatives de septembre 2009. Coups de théâtre : démission de Kurt Beck, président du parti depuis 2006 et retour de Franz Müntefering, « Münte » pour les militants du parti, à la tête du SPD.

Kurt Beck SPD Klausurtagung in Werder

Kurt Beck à la tête du SPD depuis 2006 a démissionné hier

Ainsi, avec le tandem Steinmeier-Müntefering, l'équipe de l'Agenda 2010 est presque au complet écrit die Taz. Mais attention, averti le quotidien, c'est vers l'avant qu'il faut désormais regarder. Les querelles d'hier à propos de cet agenda de réformes doivent à tout prix être évitées. Le point positif note le journal c'est que « Münte » va réchauffer les cœurs du peu de militants qu'il reste tandis que Steinmeier fera un bon perdant pour 2009.

Franz Muentefering

Franz Müntefering a été une première fois chef du SPD de février 2005 à octobre 2005. Il portait portait alors déjà sa légendaire écharpe rouge

Et die Tageszeitung n'est pas la seule à penser que l'actuel et populaire ministre des Affaires étrangères ne pourra pas battre la chancelière Angela Merkel l'année prochaine. Pour la Frankfurter Rundschau, Frank-Walter Steinmeier n'a aucune chance de devenir chef du gouvernement tout simplement parce qu'il a beau être membre du SPD, il ne l'incarne pas. C'est pour cela que Franz Müntefering n'a pas d'autre choix que de revenir. Tout cela n'a rien à voir avec des calculs stratégiques écrit le journal. C'est du chaos pur et dur.

Die Welt se demande elle qui est au fond Frank-Walter Steinmeier ? Un homme politique rationnel, utilisable et qui est apparemment prêt à se sacrifier pour le SPD. Mais qui croit encore à une victoire l'année prochaine ? Si les dirigeants en avaient été réellement convaincus, la réunion d'hier n'aurait pas pris de tels accents dramatiques.

Frank Walter Steinmeier Freies Bildformat

Frank-Walter Steinmeier actuel ministre des Affaires étrangères affrontera Angela Merkel, actuelle chancelière, l'année prochaine.

Et pour le Handeslblatt, le duo Müntefering-Steinmeier a beau paraître solide pour diriger le parti, il ne représente en aucun cas un renouveau. Ces deux hommes sont au contraire la personnification de l'Agenda 2010, Le paquet de réformes, mis en place par le chancelier Gerhard Schröder, avait profondément nuit à l'unité du parti.

Et la Frankfurter Allgemeine Zeitung de s'interroger pour conclure : combien de temps et jusqu'où le SPD sera-t-il prêt à soutenir Franz Müntefering autrement dit quelqu'un qui a déjà été poussé une fois vers la sortie, en 2007 par l'aile gauche du parti ?

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !