1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Mémoire et respect

Deux sujets assez voisins se partagent les commentaires de la presse allemande en ce jeudi. Le nouveau projet de loi sur la discrimination et la fin des travaux de réalisation du Mémorial de l’Holocauste.

Vue aérienne du Mémorial de l'Holocauste à Berlin

Vue aérienne du Mémorial de l'Holocauste à Berlin

Commençons par le commencement et par le Mémorial sur l’Holocauste avec la Berliner Zeitung qui revient sur l’édification de la dernière stèle du Mémorial de l’Holocauste. Les Allemands non-juifs d’aujourd’hui, le « peuple des bourreaux » comme on les nomme en faisant allusion à la thèse de la culpabilité collective, ne peuvent en règle générale pas se « rappeler » l’Holocauste, si l’on s’en tient au sens strict du terme. Leur souvenir ne peut qu’être un geste exprimant leur reconnaissance de la responsabilité historique.

La Süddeutsche Zeitung cite les paroles du Président du Bundestag, Wolfgang Thierse, pour qui ce mémorial doit inciter à la réflexion. Au cœur de leur capitale, les Allemands se souviennent de leurs actes les plus odieux de manière « affirmée et volontaire ».

En reprenant un peu la même mise en page que son confrère, le quotidien Die Welt fait preuve d’un sens aigu de la logique, tant historique que politique en plaçant l’un sous l’autre les sujets Mémorial de l’Holocauste et Loi sur la discrimination. Le quotidien souligne que cette nouvelle loi sera surtout compliquée, ne serait-ce que par le cocktail de prescriptions européennes et nationales auquel elle devra satisfaire. Pour autant, le journal reconnaît également que dans l’ensemble, ce projet est malgré tout bien réussi.

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, en titrant son commentaire « Révolution culturelle », elle souligne que l’origine de ce projet de loi c’est que l’Allemagne ne connaît jusqu’ici aucune culture de l’antidiscrimination. Nombre de personnes ne sont même pas conscients des préjugés qu’ils ont. A part générer une foule de procès, à part donner l’illusion que les lois sont capables d’aplanir les différence entre les êtres humains, cette loi pourra-t-elle vraiment changer les choses ? s’interroge le journal.

La Frankfurter Rundschau s’étonne des cris d’alarme lancés par nombre de groupements sociaux : ce qui depuis longtemps est d’usage dans d’autres états provoque déjà chez nous une levée de boucliers. Certes, cette nouvelle loi recèle quelques chausse-trappes et même ceux qu’elle est censée protéger dénoncent de nombreuses faiblesses. Seulement, ce projet de loi est beaucoup plus proche de la pratique, plus nuancé et plus équilibré que tous ceux qui crient haro sur le baudet voudraient nous le faire croire, conclut le journal.

  • Date 16.12.2004
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9fW
  • Date 16.12.2004
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9fW
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !