1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Lutte contre le sida, encore des défis à relever

A la 21e conférence internationale sur l'épidémie, qui s'est ouverte ce lundi en Afrique du Sud, les participants insistent sur "les énormes défis" à relever.

Le sida reste la première cause de mortalité des adolescents en Afrique. Toutefois dans les pays de l'Afrique subsaharienne, on estime qu’il y a plus de 40 pour cent moins d'infections qu’en 2000. Quatre pays se sont particulièrement illustrés dans la lutte contre le virus.

L’Ethiopie un modèle

Entre 2001 et 2011, le nombre de nouvelles infections a chuté dans ce pays d'Afrique de l'Est de 90 pour cent, de même que celui des personnes décédées des suites de complications du sida. Depuis 2005, les médicaments antirétroviraux sont distribués gratuitement. Près de 2500 centres de santé offrent aux femmes enceintes des soins et les aident à prévenir l'infection des enfants.

Le Kenya mise sur l’éducation

Autre pays, autre stratégie. le kenya axe sa lutte sur l'éducation et la sensibilisation pour lutter efficacement contre le Sida. Seulement six pour cent des Kenyans vivent avec la maladie et le nombre de nouvelles infections a fortement diminué au cours des dernières années. Le gouvernement kenyan met aussi fortement l’accent sur la circoncision masculine volontaire, qui réduirait le risque d'infection pour les hommes d'environ 40 pour cent. Dans les écoles, l'éducation sur le VIH et le sida est inscrite dans le programme depuis 2003. 70 pour cent du coût de la lutte contre le sida provient des donateurs extérieurs.

Le Burkina Faso compte sur des Fonds de soutien

Des fonds pour les malades et les orphelins du Sida. Seulement 0,8 pour cent de la population est infectés par le virus, selon les estimations de l'ONUSIDA. Le gouvernement du pays en coopération avec les donateurs internationaux, le secteur privé et les communautés locales, a investi beaucoup d'argent dans le traitement antirétroviral. Il met également l'accent sur l'éducation, le dépistage du VIH et la distribution de préservatifs.

"L'abstinence, la fidélité et le préservatif" en Ouganda

Avec ce slogan la campagne anti-sida a été un grand succès en Ouganda. En 2000, seuls cinq pour cent de la population étaient séropositifs. Malheureusement, avec l'utilisation généralisée de médicaments antirétroviraux et la circoncision masculine, le nombre de nouvelles infections en Ouganda augmente de nouveau depuis une dizaine d'années. De nombreuses personnes ont en effet baissé la garde, pensant que la thérapie peut guérir complètement la maladie.

La conférence sur le Sida, se tient tous les deux ans, est organisée, comme en 2000, dans la ville portuaire sud-africaine de Durban. Un choix symbolique : en 2000, ce congrès avait été marqué par le vibrant appel de l'ancien président sud-africain : Nelson Mandela avait réclamé l'accès aux traitements antirétroviraux pour tous les malades.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !