1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Forum des cultures

L'université de la forêt

Les pygmées Aka vivant dans le nord de la République du Congo sont restés proches de la nature et vivent selon des traditions millénaires. Mais leur mode de vie et leur culture unique au monde sont aujourd'hui menacés.

Les spectacles de Ndima font découvrir au public les chants et danses traditionnels des Aka

Les spectacles de Ndima font découvrir au public les chants et danses traditionnels des Aka

Pour préserver la culture des Aka et la faire connaitre à travers le monde, le chercheur-ethnologue Sorel Eta a créé Ndima, un groupe de musique, de chant et de danse. Sorel Eta est lui-même bantou, comme la majorité des habitants du Congo-Brazzaville, mais il côtoie les Pygmées du village de Kombola depuis près de 20 ans et ceux-ci l'ont inité à leurs secrets et leurs vastes connaissances sur la nature.

Dans un studio de la Deutsche Welle, Michel Kossi fait une démonstration d'arc musical ou « mbela »

Dans un studio de la Deutsche Welle, Michel Kossi fait une démonstration d'arc musical ou « mbela »

Le nom du groupe, Ndima, signifie « la forêt » en langue Aka et reflète le rapport étroit de ce peuple avec la nature. Les pygmées se nourrissent de cueillette et de chasse et se soignent avec des remèdes à base de plantes et d'essences d'arbres. C'est aussi avec des matérieux naturels qu'ils fabriquent les instruments de musique qui accompagnent leurs chants polyphoniques uniques au monde.

Ndima était en tournée au mois de juin en Allemagne. Le jour de leur concert à Bonn, les membres du groupe sont venus visiter la Deutsche Welle.

Écouter l'audio 12:32

Ecoutez le Forum des Cultures !

Audios et vidéos sur le sujet