1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

L'université confessionnelle

L’Allemagne compte plus de 40 établissements d’enseignement supérieur financés par les Églises catholique et protestante et proposant des cursus reconnus par l’État. A considérer même si on n’aspire pas à devenir prêtre!

default

Pas seulement les voies du Seigneur...

Les universités dont s’occupe l’Église protestante forment des pasteurs, hommes aussi bien que femmes, ainsi que des professeurs d’instruction religieuse. On y enseigne aussi la musique sacrée. En outre, ces universités protestantes proposent des cursus dans le secteur social, celui des soins, et en pédagogie religieuse.

L’Église catholique confie également la formation de ses prêtres à ses propres facultés de théologie. Différents ordres religieux catholiques tels les Jésuites, les Capucins ou encore la Congrégation de Don Bosco possèdent leurs propres établissements supérieurs destinés aux jeunes vocations. À Sankt Augustin, en Rhénanie du Nord-Westphalie, se trouve la seule université de théologie et de philosophie de l’Église catholique qui propose la théologie missionnaire comme matière principale.

Deutschland BGH verkündet Urteil zu Grundsatzfragen der Sterbehilfe

Les universités confessionnelles proposent aussi des formations dans le domaine social ou médical

Fachhochschulen catholiques

L’Église catholique finance également des établissements d’enseignement supérieur à orientation technologique (Fachhochschulen) assurant une formation professionnelle dans les domaines société et soins ainsi qu’en pédagogie curative, religieuse et paroissiale. Dans tous ces établissements, le nombre des candidats est régulièrement plus élevé que le nombre des places disponibles. C’est pourquoi ces établissements ont mis au point leur propre procédure de sélection, par exemple sous forme d’entretien.

On trouve aussi une institution unique dans le paysage universitaire allemand : la Faculté des études juives à Heidelberg, centre universitaire des Communautés juives d’Allemagne, financé par l’État fédéral et par les Länder. Cette faculté est ouverte aux étudiants de toutes confessions.

Auteur : Claudia Unseld / Naïma Guira

Edition : Anne Le Touzé