1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'UE menace de geler son aide au Burundi

Au Burundi, des explosions de grenades ont fait un mort et trente blessés à Bujumbura. Et c'est dans ce contexte sécuritaire tendu que l'Union européenne exige l'ouverture rapide d'un dialogue entre les protagonistes.

Écouter l'audio 05:00

« Ces sanctions de l'UE pénaliseraient les populations » (Monseigneur Jean Louis Nahimana , président de la Commission vérité et réconciliation du Burundi)

A défaut, l’UE menace de suspendre son aide directe au gouvernement burundais. Cette menace pourrait être traduite en acte d’ici à la fin de ce mois de février. C'est la conséquence de l’échec des consultations que l’UE avait engagées avec Bujumbura. L'Union européenne est le premier bailleur de fonds du Burundi, avec une enveloppe de 430 millions d'euros pour la période 2015-20120. C'est pourquoi, des sanctions pénaliseraient les populations, craint le président de la Commission vérité et réconciliation du Burundi, Monseigneur Jean Louis Nahimana.

Par ailleurs, au cours de la réunion de ce matin, l'Union européenne a salué les efforts consentis par la médiation de la Communauté est-africaine. L'EAC a aidé à organiser la première réunion du dialogue inter-burundais le 28 Décembre à Entebbe en Ouganda. Dialogue qui peine à se poursuivre, en dépit des pressions qui fusent de toute part, pour contraindre les frères-ennemis à se parler pour mettre un terme à cette crise, née du troisième mandat de Pierre Nkurunziza.

Cliquez sur l'audio pour en savoir plus sur ce dossier.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !