1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

L'UE conclut un sommet de l'austérité

Les chefs d'État et de gouvernement européens sont parvenus à un accord sur le budget pluriannuel de l'Europe. Un budget qui, pour la première fois, sera en baisse. A la grande satisfaction des Britanniques.

Britain's Prime Minister David Cameron attends an European Union leaders summit meeting to discuss the European Union's long-term budget in Brussels February 7, 2013. European Union leaders begin two days of talks on a long-term budget on Thursday, with efforts to refocus spending on growth likely to be thwarted by demands for farm subsidies as pressure to reach a deal grows. REUTERS/Yves Herman (BELGIUM - Tags: POLITICS BUSINESS)

Le Premier ministre britannique David Cameron au sommet européen à Bruxelles

L'accord dégagé au sommet européen porte sur un budget pluriannuel qui doit couvrir la période 2014-2020. Ce budget, en raison de la crise et de l'austérité imposée, sera donc lui aussi en baisse au niveau communautaire. Cette baisse sera de l'ordre de 3%. La Commission européenne avait proposé 973 milliards d'euros au mois de décembre. Mais le dernier sommet sur le budget, en novembre, s'était soldé par un échec sur cette somme proposée.

A force de discussion, notamment avec les Britanniques, le budget de l'Union européenne se montera donc à 960 milliards d'euros. Cependant, cette somme représente les engagements budgétaires, ce que l'Europe s'engage à financer. Mais souvent, certains projets ne sont pas conduits à terme ou ne trouvent pas preneur. C'est pour cela qu'il y a une seconde somme qui chiffre les paiements qui sont réellement réalisés. Celle-ci est nettement inférieure : 908 milliards d'euros.

Germany's Chancellor Angela Merkel (L), European Parliament President Martin Schulz (C) and France's President Francois Hollande (R) attend an European Union leaders summit meeting to discuss the European Union's long-term budget in Brussels February 7, 2013. European Union leaders begin two days of talks on a long-term budget on Thursday, with efforts to refocus spending on growth likely to be thwarted by demands for farm subsidies as pressure to reach a deal grows. REUTERS/Yves Herman (BELGIUM - Tags: POLITICS BUSINESS)

Le président du Parlement européen, au centre, entouré de la chancelière Angela Merkel et du président François Hollande

Déficits structurels

Or, au plus cette somme est basse au plus elle risque de ne pas être réelle, d'être dépassée et donc de créer des déficits. "On a l'impression que c'est pour une année mais il s'agit de 960 milliards de dépenses sur sept ans", a expliqué Martin Schulz, le président du Parlement européen. " Mais ce qui est dramatique c'est que seulement 908 milliards d'euros seront mis concrètement à disposition pour ces dépenses. Cela signifie que nous risquons d'avoir un déficit de 52 milliards d'euros. Vous comprendrez qu'en tant que président du Parlement européen je dise que cet accord ne sera pas voté par le Parlement européen."

Il faut rappeler en effet que le budget ne sera adopté que lorsque le Parlement européen l'aura voté à la majorité absolue. Ce qui est loin d'être encore gagné.

La rédaction vous recommande