1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'Ouganda débordé par l'afflux des réfugiés sud-soudanais

Au Soudan du Sud, la famine et la guerre civile ont provoqué l’exode de centaines de milliers de personnes, qui ont trouvé refuge en Ouganda, pays limitrophe, où  les capacités d’accueil se restreignent.

Ils sont des centaines à être assis à même le sol dans la poussière. Tous ont l’air fatigué. Derrière eux, sur un bureau en bois et sous une toiture de fortune, des agents du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) enregistrent les nouveaux arrivants du camp de Ngomoromo, une localité du nord de l’Ouganda. Les réfugiés inscrits sur les listes viennent de  la ville de Pajok, au Soudan du Sud. Leur cité a été attaquée par des forces gouvernementales. 


"Ils ont commencé par les hommes. Ils ont dit : 'nous tuerons tous les hommes qui ont 15 ans et plus. Car ce sont des rebelles et des supporters des rebelles.' Or il n'y avait que des personnes innocentes, qui ne savent rien du tout", témoigne l'un d'entre eux. 

Manuela - Flucht aus dem Südsudan in die Dürre (DW/S. Petersmann )

Le nord de l'Ouganda reçoit quotidiennement près de 200 000 réfugiés sud-soudanais

Ces soldats ont aussi tranché la gorge de quelques-uns des hommes présents. Password Okot a été forcé de regarder l’exécution de ses deux frères. 

"Je suis encore sous le choc. J’ai le cœur lourd. J’ai déjà pensé y retourner et me faire tuer aussi. Je n’arrive pas à supporter cela" raconte-t-il.     

Ce paysan fait partie des 800.000 Sud-soudanais qui se sont réfugiés en Ouganda, pour échapper à la guerre civile sanglante et la famine qui minent leur pays. Mais l'Ouganda arrive à la limite de ses capacités. Bachar Baloch, porte-parole  du HCR:  


"Les organisations humanitaires fournissent beaucoup d’efforts pour faire face à l’afflux toujours croissant des réfugiés. Chaque jour, environ 200.000 réfugiés sud-soudanais arrivent dans le nord de l’Ouganda. Et ce chiffre ne va pas baisser. "

L’Ouganda est connu pour avoir une politique généreuse vis-à-vis des réfugiés. Ces derniers reçoivent encore des terres, peuvent travailler et sont libres de se déplacer. Mais sans l’aide internationale, le pays pourra difficilement continuer sur cette voie, alors que la fin de la crise au Soudan du Sud est encore loin de se profiler. 
 

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !