1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'OTAN s'arme face à la Russie

Le sommet de l'Otan occupe aujourd'hui une large place dans les journaux allemands. Tout comme la réponse des Occidentaux à la crise ukrainienne.Les éditorialistes estiment qu'il est temps de réagir.

Die Welt appelle les pays de l'Alliance atlantique à se montrer plus fermes envers Moscou. Nous devons cesser de nous considérer faibles face à l'agression autocratique et effrénée de la Russie. Les démocraties peuvent se défendre, mais du fait de leur naïveté, elles ont juste besoin d'un peu plus de temps pour réaliser ce qui se passe, estime le journal.

La Frankfurter Runschau commente la demande du secrétaire général de l'OTAN aux Etats membres, d'augmenter leur budget consacré à l'armement. Depuis des années, l'Union européenne a fixé à 2% du PIB le budget qui devait être consacré à la défense. Mais peu d'Etats membres ont atteint cet objectif et l'expérience montre que dans le domaine de l'armement, l'argent est souvent gaspillé. L'Otan a un principal domaine à combler: celui qu'en économie on nomme l'audit internet !

Le sommet de l'OTAN s'achève ce vendredi au Pays de Galles

Le sommet de l'OTAN s'achève ce vendredi au Pays de Galles

La Süddeutsche Zeitung analyse avec pessimisme la situation. Si le président ukrainien Porochenko se montre conciliant, cela pourrait lui coûter sa tête. Le conflit avec la Russie a exalté le nationalisme ukrainien. Des dizaines de groupes de volontaires ont rejoint l'armée régulière et sont prêts à défendre leur pays à tout prix. Si des élections devaient avoir lieu en octobre, le scénario déjà envisagé par Moscou pourrait se produire : l'Otan devrait alors faire face à la Russie et le gouvernement de Kiev serait dominé par des nationalistes.

Pour protéger ses alliés d'Europe centrale, l'Alliance atlantique a décidé de renforcer sa présence militaire et de mettre en place une force de réaction rapide face à la Russie. Cette décision devrait être officialisée ce soir à l'issue du sommet, précise die tageszeitung. Mais la question ukrainienne n'est pas le seul dossier sur la table. Les Etats-Unis cherchent aussi des partenaires pour participer aux frappes aériennes contre les djihadistes de l'Etat islamique en Irak.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !