L′OTAN doit-elle rendre des comptes un après le début de son intervention en Libye ? | Arbre à palabre | DW | 22.03.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Arbre à palabre

L'OTAN doit-elle rendre des comptes un après le début de son intervention en Libye ?

Amnesty International exige une enquête sur les dizaines de victimes civiles occasionnées par les frappes de l'Alliance Atlantique démarrées en mars 2011. Intervention vivement critiquée pour ses impacts dans le Sahel.

Mais pourquoi y a-t-il eu autant de victimes civiles durant la campagne de l'OTAN en Libye ? Que se serait-il passé si l'OTAN n'était pas intervenue ? qu'est-ce que l'Alliance Atlantique n'aurait pas dû faire à l'époque ? Et dans quelles mesures la chute de Kadhafi explique-t-elle les problèmes actuels dans les pays bordant le Sahel ? Fréjus Quenum reçoit dans ce numéro de l'émission " Arbre à palabre " : André Bourgeot, Directeur de recherche émérite au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et spécialiste de la région saharo-sahélienne, Donatella Rovera, Conseillière spéciale chargée des crises et des conflits au Secrétariat international de l'Ong Amnesty International à Londres et Riadh Sidaoui, Directeur du Centre arabe de recherche et d'Analyse politique et sociale basé à Genève.

Audios et vidéos sur le sujet