1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'opposition syrienne a son Premier ministre

Ghassan Hitto a été élu lundi avec 35 voix sur 49, lors d'une réunion de l'opposition à Istanbul. Il devra former un gouvernement mais sa mission est menacée par l'influence islamiste et des luttes politiques internes.

Ghassan Hitto (à droite) élu Premier ministre de l'opposition syrienne

Ghassan Hitto (à droite) élu Premier ministre de l'opposition syrienne

Le vote est intervenu après quatorze heures de consultations entre les quelque soixante-dix membres de la Coalition nationale syrienne (CNS) réunie dans la capitale turque. Pour certains membres de la Coalition, Ghassan Hitto, qui vivait en exil depuis plus de vingt ans aux États-Unis, est un candidat de consensus satisfaisant à la fois les courants islamistes et libéraux de l'opposition.

Pourtant plusieurs membres de la Coalition ont refusé de participer au vote, illustrant la persistance de divisions au sein de l'opposition syrienne.

Quelle conséquence peut avoir l'élection de Ghassan Hitto sur la révolte en cours en Syrie ? Retrouvez ci-dessous les analyses de Jacques Béres, co-fondateur de l'ONG Médecins du Monde, ancien président de Medecins sans frontières et actuel président de l'ONG France-Syrie-Démocratie, une organisation qui soutient la révolution en Syrie.

Écouter l'audio 02:04

L'opposition syrienne a son Premier Ministre

Archives

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !