1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'opposition allemande se réveille

A la Une des journaux allemands: le débat parlementaire sur le budget en Allemagne et les conséquences de l'élection du sénateur républicain Scott Brown dans le Massachusetts.

default

Mais où veut donc aller Angela Merkel avec sa coalition de centre-droit, s'interroge die Welt. La chancelière aurait eu l'occasion hier d'expliquer la politique de son gouvernement devant le Parlement. Ce n'est pas un exercice facile certes, surtout après les spectaculaires ratés de la coalition depuis son entrée en fonction mais Angela Merkel n'a pipé mot. Elle a préféré se concentrer sur l'avenir. Donner un sens à sa politique, au-delà de la résolution urgente des problèmes, cela ne fait pas partie de ses qualités, note le quotidien. Sur ce point, elle rappelle ses prédécesseurs. En prétendant dès le début de son discours que sa politique est sans alternative, on croirait entendre le social démocrate Gerhard Schröder vers la fin de son mandat, ou Helmut Kohl qui, au crépuscule de son règne, cherchait son salut dans la politique étrangère.

Merkel Bundestag Haushaltsdebatte im Deutschen Bundestag in Berlin

Angela Merkel a défendu le projet de budget 2010, qui prévoit un déficit record de 85,8 milliards d'euros.

La Süddeutsche Zeitung estime que le débat parlementaire a été très utile. Non pas parce que le gouvernement aurait tout d'un coup éclairci ses intentions sur les baisses d'impôts mais bien plus parce que l'opposition semble s'être réveillée. En particulier le chef de file des sociaux-démocrates, l'ancien ministre des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier. Il a démontré hier qu'il savait faire autre chose que vociférer et qu'il voulait attaquer le gouvernement sur son manque de sérieux, autrement dit là où ça fait mal.

Barack Obama

La cote de popularité d'Obama, à plus de 70% il y a un an, est tombée à 50%, l'un des plus faibles niveaux pour un président an après sa prise de fonctions

"Avertissement fatidique" titre la Frankfurter Allgemeine Zeitung a propos de la défaite des démocrates dans l'état américain du Massachusetts, bastion historique du parti de Barack Obama, bastion des libéraux de gauche. Et il fallait que ça tombe le jour du premier anniversaire de l'arrivée au pouvoir du président ! Si ça, ce n'est pas un séisme politique s'exclame le journal. Désormais, les Républicains disposent de 41 sièges au Sénat ce qui signifie qu'ils peuvent de nouveau tout bloquer selon leur humeur et selon leurs calculs stratégiques. La première victime de cette élection pourrait bien être la réforme de la santé.

Scott Brown gewinnt Wahl in Massachusetts Senat

Scott Brown, vainqueur de l'élection dans l´'état du Massachusetts

Non ! Tout mais pas le Massachusetts, s'insurge die Tagezeitung. Le nouveau sénateur, Scott Brown s'est présenté tout au long de sa campagne comme le candidat du changement. Il a donc remporté la victoire avec la même promesse que Barack Obama, autrement dit, les Américains réclament toujours ce changement. Il est reproché au président de ne pas avoir tenu ses promesses. En dehors de la réforme de la santé, rejetée par la moitié de la population américaine, ce sont aussi les chiffres alarmants du chômage et l'impopularité croissante de la guerre en Afghanistan qui ont nui à Barack Obama. Et cela risque de ne pas aller en s'arrangeant. Opposition républicaine, dissensions dans son propre camp, tout cela, conclu le journal, n'est pas de bon augure pour les élections au Congrès en novembre prochain.

Auteur: Konstanze von Kotze / Rédaction: A.R

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !