1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L’opération "EU Navfor Med" , efficace?

Selon la diplomatie européenne Federica Mogherini, cette opération militaire au large de la Libye doit empêcher les organisations criminelles de faire traverser la Méditerranée aux migrants au péril de leur vie.

Deutschland Fregatte Hessen

Des navires de guerre comme la frégate "Hessen" et des avions de surveillance européens devraient assurer le volet militaire de la nouvelle mission

Le quotidien Die Welt ne croit guère au succès d'une telle mission et critique : "Il existe plusieurs opérations militaires sensées menées par l'Union européenne, mais la nouvelle 'EU Navfor Med' n'en fait pas partie et n'est que de "l'actionnisme". "Car aucune opération militaire contre des passeurs ne pourra empêcher que des migrants ne s'embarquent dans des canots pneumatiques une fois que les gros navires des trafiquants auront été détruits. Canots pneumatiques qui, du reste, sont encore plus dangereux. Et les coûts de telles opérations seront bien plus élevés que leur efficacité. Face aux flux migratoires, les Européens sont de toute façon dans un dilemme. Quoi qu'ils entreprennent, le nombre des candidats à l'immigration ne baissera pas, et continuera même de croître. Et l'éditorialiste de conclure : aussi amer que cela soit, le sauvetage mais aussi la mort en Méditerranée feront de plus en plus partie du quotidien européen…"

Deutsche Soldaten retten erneut Flüchtlinge im Mittelmeer

Sauvetage par la marine allemande de réfugiés en Méditerranée



Le quotidien de Francfort, la Frankfurter Allgemeine Zeitung prend position lui par rapport aux critiques exprimées par divers partis, comme celui des Verts qui voient en la mission "EU NAvfor Med", le signe d' une „militarisation“ et d'une „déshumanisation“ de la politique migratoire européenne". La FAZ s'insurge à propos de ces reproches: „Un continent, qui accueille depuis des années des centaines de milliers d'immigrants agirait de manière immorale quand il essaie de freiner les affaires de bandes de criminels sans scrupules qui font des millions avec la détresse des gens ?

Deutsche Soldaten retten erneut Flüchtlinge im Mittelmeer

Les opérations de sauvetage se poursuivront, mais les embarcations employées par les passeurs seront détruites

Il est vrai que l'on doit s'attaquer aux raisons qui poussent les gens à quitter leur pays d'origine dans ces pays mêmes, mais cela exigera du temps. C'est pourquoi l‘Europe doit interrompre les voies empruntées par les trafiquants. Quel succès aura cette mission militaire? Ce n'est que dans quelque temps qu'on le saura. Mais cela vaut la peine d'essayer, estime la FAZ qui conclut : Ce sont les passeurs qui mettent les gens en danger en haute mer et non les Européens."

Autre thème: la prise par l'EI de Ramadi, en Irak

La prise de la capitale de la province irakienne d'Anbar par la milice de ‘'L'Etat Islamique" est la plus grande défaite du gouvernement irakien depuis que les jihadistes de l'EI ont conquis la ville de Mossoul l'année dernière, estime die tageszeitung de Berlin. Maintenant l'EI contrôle donc outre Mossoul et Rakka en Syrie, la troisième capitale d'une province.

Irak Flüchtlinge aus Ramadi

Sur la route vers Bagdad: les derniers habitants de Ramadi fuient les combats

Si les jihadistes peuvent se maintenir à Ramadi, le gouvernement irakien qui lutte avec des milices chiites pour reconquérir la ville, perdra alors le centre de commandement de toute cette province sunnite. Depuis le mois dernier plus de 110.000 personnes ont fui Ramadi, dont 8.000 rien qu'au cours des dernières 48 heures, relève la taz qui conclut: ils ne veulent ni se laisser terroriser par "L'Etat Islamique", ni se laisser massacrer par des milices chiites !"

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !