L′ONU veut enquêter sur Gaza | International | DW | 06.11.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'ONU veut enquêter sur Gaza

L'Assemblée générale des Nations-Unies a adopté hier une résolution qui demande à Israël et aux Palestiniens d'enquêter sur les crimes de guerre commis durant l'offensive de l'armée israélienne dans la bande de Gaza

default

Cette résolution s'inspire directement d'un rapport rendu le 15 septembre dernier, lequel dénonçait les crimes commis par l'armée israélienne. Le rapport Goldstone, dénonçait en effet les exactions commises par Tsahal durant son offensive dans la bande de Gaza. Mais il soulignait aussi les crimes commis par les Palestiniens et notamment par le Hamas. Même s'il est vrai que les conclusions de ce texte étaient plus sévère pour Israël que pour les Palestiniens.

La commission Goldstone, du nom de son président - le juge sud-africain Richard Goldstone - accusait donc les forces armées israéliennes ainsi que des groupes armés palestiniens "d'actes assimilables à des crimes de guerre et peut-être, dans certaines circonstances, à des crimes contre l'humanité". Quelle est la portée de la réolution adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies ?

Concrètement aucune : contrairement aux résolutions du Conseil de sécurité, celles de l'Assemblée générale n'ont aucun caractère contraignant. Malgré tout, elles ont une valeur morale car elles représentent les vues de la majorité des états du monde.

Pour ce qui concerne ce texte, les Etats-Unis ont voté contre, la Russie s'est abstenue et la Chine a voté pour. L'Union européenne, fidèle à ses habitudes, a avancé en ordre dispersé : cinq pays ont voté pour, six contre - dont l'Allemagne - et sept autres pays se sont abstenus et parmi eux se trouve la France et la Grande-Bretagne. L'adoption de cette résolution est donc peu susceptible de déboucher sur les enquêtes qu'elle réclame mais elle représente, c'est incontestable, un succès diplomatique pour les pays arabes qui ont soutenu ce texte. Quelle a été la réaction d’Israël après l’adoption de cette résolution ?

Sans surprise, Israël a rejeté ce texte en estimant qu’il était « complètement déconnectée de la réalité » et a rappelé que Tel Haviv « continuera à protéger ses citoyens du terrorisme international. » Le communiqué israélien a d’ailleurs mentionné l’arraisonnement mercredi par la marine israélienne d’un cargo allemand chargé d’armes qui seraient destinées, selon Israel, au mouvement chiite libanais Hezbollah.

  • Date 06.11.2009
  • Auteur Jean-Michel Bos
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/KQ9j
  • Date 06.11.2009
  • Auteur Jean-Michel Bos
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/KQ9j
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !