1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L’ONU s’alarme de la situation humanitaire en République centrafricaine

En RCA, un collectif de six ONG appelle la communauté internationale à agir. Ces ONG ont dénombré, au premier semestre, 215.000 nouveaux déplacés qui auraient fui les violences dans l’arrière-pays.

Écouter l'audio 14:22

"L’assistance humanitaire est financée qu’à hauteur de 35%" (Najat Rochdi)

C'est une situation alarmante pour l'ONU. Selon l'organisation internationale, en juillet, le nombre de déplacés dépassait les 600 000, soit une augmentation de près de 50 % par rapport à janvier. Au premier semestre, ce sont 215.000 nouveaux déplacés qui auraient fui les violences dans l’arrière-pays. Entre la mi-mai et la fin août, ils sont même 85 000 à avoir fui vers les pays voisins, notamment au Cameroun, au Tchad et en République démocratique du Congo. 

Appel aux donnateurs

Face à cela, l'ONU tente de réagir pour venir en aide aux réfugiés, notamment financièrement. "Nous sommes en contact avec les pays récipiendaires pour lancer un appel aux donneurs", explique la représentante spéciale adjointe de l'ONU en République centrafricaine, la Marocaine Najat Rochdi. Face au besoin sanitaires importants, notamment pour faire face au paludisme, la responsable tire également la sonette d'alarme : "Le financements des soins est important, et les risques de décès augmentent", explique-t-elle. 

Vous pouvez écouter son interview en intégralité en cliquant sur l'image ci-dessus. Elle est interrogée par Eric Topona.

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !