1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

L'onchocercose en voie d'élimination

L'onchocercose est la première cause de cécité en Afrique. Elle sévit dans les zones au bord des rivières. Mais elle pourrait disparaître à l'horizon 2025... grâce à l'APOC, un programme africain de l'OMS.

L'onchocercose est une filariose, elle est due au développement dans l'organisme d'un vers qui a la forme d'un fil. Ses larves créent des démangeaisons de la peau et des troubles oculaires graves. À terme, le malade peut devenir aveugle. L'onchocercose est d'ailleurs également appelée "cécité des rivières".

Le parasite est transmis par un insecte piqueur : un petit moucheron appelé "simulie" qui se reproduit dans les eaux courantes des rivières. Le cycle de transmission est biologique, le parasite a deux hôtes : l'homme et le simulie. L'onchocercose est donc une maladie négligée qui sévit dans les zones reculées, loin des centres de santé. C'est aussi une maladie lente, les symptômes apparaissent au fil des années. D'où la difficulté d'en finir avec la cécité des rivières.

Pourtant, elle recule grâce à APOC, le programme africain de lutte contre l'onchocercose. Un projet né dans les années 1980 en Afrique de l'Ouest, puis élargi en 1995 à l'ensemble du continent. La Banque mondiale et des bailleurs de fonds sont les financeurs et l'OMS (Organisation mondiale de la santé) est l'agence d'exécution du programme. On compte aujourd'hui 20 États membres qui soumettent des projets nationaux à l'APOC.

Au cœur du programme : la distribution du médicament Ivermectine (ou Mectizan) via les communautés villageoises elles-mêmes. Il permet de détruire les larves et donc de stopper les lésions oculaires. Il a aussi une visée préventive. Ce programme de lutte chimiothérapeutique a fait ses preuves : l'onchocercose a reculé notamment au Sénégal ou au Mali. Autre stratégie mise en œuvre dans des foyers isolés du parasite : l'éradication du moucheron. Avec à terme, l'espoir d'éliminer totalement l'onchocercose en 2025 !

Pour en savoir plus, écoutez les explications de Bernard Philippon, spécialiste de l'onchocercose, secrétaire général de l'OPC, l'Organisation pour la prévention de la cécité, et membre du comité consultatif d'experts pour l'APOC.

Écouter l'audio 12:31

Contamination, guérison, prévention : tout savoir sur l'onchocercose !

Santé (Magazine)

Club de l'auditeur (Magazine)

Audios et vidéos sur le sujet