L′issue de la crise zimbabwéenne est toujours incertaine | Afrique | DW | 14.04.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'issue de la crise zimbabwéenne est toujours incertaine

L'opposition appelle à une grève générale à partir de ce mardi pour exiger la publication des résultats de l'élection présidentielle. La justice a rejeté un premier recours du MDC et examine un autre mardi.

default

Une séance de comptage des voix

Un espoir de l'opposition a été brisé... Morgan Tsvangirai et ses partisans compatient sur la justice pour obliger la Commission électorale à publier les résultats de la présidentielle, mais ils ont été déçus par la Haute cour du Zimbabwe qui a rejeté leur recours. La Commission électorale va maintenant prendre tout son temps avant de faire connaître le verdict des urnes alors que les élections générales se sont déroulées il y a déjà plus de deux semaines.

L'opposition n'est pas au bout de ses peines, puisqu'elle a déposé une autre requête qui sera examinée demain par les juges. Celle-là a été introduite pour protester contre un recomptage partiel qui concernerait 23 des 210 circonscriptions du pays. Le parti au pouvoir veut justement remettre en cause le score du MDC non seulement pour la présidentielle, mais aussi pour les législatives dont les résultats officiels ont été publiés et qui donnent l'opposition majoritaire au parlement. L'analyste John Makumbe se pose des questions sur les intentions du régime:

" C'est un procédé très malheureux, puisque tous les partis avaient des représentants sur place au moment du décompte des voix. Comment peuvent-ils dire maintenant, tout d'un coup, que les responsables électoraux ont changé les résultats en faveur du MDC. C'est de la fiction. Et puis, par le passé, la ZANU-PF a toujours été contre le recomptage de voix. Pourquoi l'accepterait-elle maintenant? Parce qu'elle a perdu. Je trouve que c'est suspect de la part du parti au pouvoir."

En attendant la décision du tribunal sur le recompatge, l'opposition maintient pour ce mardi le début de la grève générale dont le but est de pousser les autorités à annoncer les résultats de la présidentielle.

Avec la question du recomptage et le refus de la justice d'ordonner la publication immédiate des résultats, tout porte à croire que la crise prendra une nouvelle dimension. L'opposition va-t-elle accepter qu'on remette en cause sa victoire aux législatives reconnue officiellement? La population attend avec anxiété.

  • Date 14.04.2008
  • Auteur Mahamadou Koné
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/Dhmx
  • Date 14.04.2008
  • Auteur Mahamadou Koné
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/Dhmx