1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'intérêt général avant celui des particuliers

La Cour suprême de Karlsruhe a rejeté mardi la plainte d'un habitant dont le village a été délocalisé pour laisser la place au site d'extraction de lignite à ciel ouvert de Garzweiler II, dans l'ouest de l'Allemagne.

La mine à ciel ouvert de Garzweiler II fait 48km². Selon le groupe RWE, 1,2 milliard de tonnes de lignite pourront en être extraites d'ici à 2045.

La mine à ciel ouvert de Garzweiler II fait 48km². Selon le groupe RWE, 1,2 milliard de tonnes de lignite pourront en être extraites d'ici à 2045.

L'État a-t-il le droit de priver les citoyens de leur terre natale ? demande le Kölner Stadt-Anzeiger. Karlsruhe a répondu à cette question avec un « oui » très clair. Les juges ont cependant mis la barre plus haut pour les futurs projets de mines à ciel ouvert. À l'avenir, les groupes énergétiques auront plus de mal à mener à bien leurs mégaprojets. Une petite consolation pour les adversaires de l'industrie du charbon, souligne le quotidien.

Stephan Pütz, le David rhénan qui a tenté de vaincre le Goliath RWE

Stephan Pütz, le "David" rhénan qui a tenté de vaincre le "Goliath" RWE

La Cour suprême estime que la destruction des terres au profit de mines à ciel ouvert est autorisée si celle-ci remplit une mission d'intérêt général résume la Süddeutsche Zeitung. Elle a néanmoins manqué une occasion de valoriser les droits des citoyens pour en faire de véritables contre-poids à des projets du type Garzweiler. Au final, les intéressés ont obtenu un léger renforcement de leur droit de propriété. Et l'espoir de voir un jour le charbon disparaître du paysage politique.

Le droit minier en vigueur en Allemagne est issu d'une époque pré-démocratique, il n'est plus adapté à notre temps, affirme die tageszeitung. Il ne suffit pas de permettre aux citoyens de porter plainte plus tôt contre des projets d'exploitation minière qui les concernent. Il faut leur accorder un droit de co-décision dès le début. Un droit minier moderne devrait en outre éviter le gachis des ressources et rendre leur extraction plus chère par des impôts. Une société qui consomme énormément de matières premières doit assumer les conséquences de leur exploitation.

La cathédrale d'Immerath est l'une des victimes collatérales de l'exploitation de lignite. Au total, 7.600 habitants ont été délocalisés.

La cathédrale d'Immerath est l'une des victimes collatérales de l'exploitation de lignite. Au total, 7.600 habitants ont été délocalisés.

Après la sortie du nucléaire consécutive à la catastrophe de Fukushima, les défenseurs de l'environnement ont désormais l'industrie minière dans le viseur, commente la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Il est vrai que la production d'électricité issue de la lignite produit davantage de dioxyde de carbone que le charbon ou le gaz naturel, reconnaît le quotidien. Et que les images d'églises, de châteaux et de propriétés de maître rasées par les excavatrices montrent que les délocalisations sont douloureuses pour les riverains. Mais selon la FAZ, le conflit alimenté par les écologistes entre énergies renouvelables et énergies fossiles est artificiel. Le nouveau gouvernement a eu raison d'inclure dans son contrat de coalition l'exploitation de la lignite comme élément indispensable du mix énergétique à moyen terme. Il s'agit non pas d'un recul, mais d'une tentative de rendre la transition énergétique économiquement acceptable.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !