L′intégration plutôt que la division | L′Afrique en débat | DW | 20.01.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

L'Afrique en débat

L'intégration plutôt que la division

Le« coup de gueule », chronique hebdomadaire du magazine L'Afrique en débat. A l'occasion de la CAN, Henri Fotso critique le manque d'intégration en Afrique centrale.

Un poste-frontière au Congo

Un poste-frontière au Congo

Au moment où s'ouvre la CAN au Gabon et en Guinée Equatoriale, la question de l'intégration reste grave en Afrique centrale : les barrières douanières continuent d'y illustrer les barrières psychologiques, et psychiques; les visas d'entrée continuent d'y être exigés aux enfants d'une même région qui se sentent pourtant chez eux en étant dans un pays comme dans un autre. Pourtant, on parlait jusqu'à très récemment d'un passeport Cemac, de libre circulation des personnes et des biens, entre autres éléments d'intégration sous-régionale. Vains mots donc ? Le mot « égoïsme » n'a jamais été plus significatif qu'à cet instant où s'ouvre la CAN 2012 dans cette zone prétendument appelée Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale.

Et ce comble de l'égoïsme n'est d'ailleurs pas un particularisme de la zone Cemac. Plus loin au Sud du continent, l'Afrique du Sud et le Zimbabwe affirment la même guéguerre en matière d'intégration, avec de temps en temps des violences xénophobes. Plus haut au Nord, la ligne de démarcation entre l'Afrique du Nord et l'Afrique subsaharienne reste épaisse.

Non ! ces divisions entravent le développement du continent et n'entraîneront que des guerres de clans en Afrique.

Auteur : Henri Fotso
Edition : Anne Le Touzé

Audios et vidéos sur le sujet