1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'intégration est -elle un devoir ?

Les dernières exigences de la CSU, la branche bavaroise de la CDU, l'Union Chrétienne Démocrate de la chancelière concernant l'intégration des migrants et réfugiés en Allemagne, sont controversées.

Selon la CSU, tout étranger voulant s'établir en Allemagne devrait s'engager solennellement à reconnaitre, accepter et respecter les valeurs de la société allemande et de la Constitution allemande. Outre des cours d'intégration, chaque migrant ou réfugié accueilli en Allemagne devrait aussi s'engager à suivre des cours d'allemand. Le Tagesspiegel de Berlin relève que " des cours d'intégration et de langue, des règles de cohabitation pacifique –tout cela n'est pas nouveau. Ce qui est nouveau par contre, c'est le plan de réduction systématique des allocations et aides pour tous les réfugiés qui ne suivraient pas ces règles. La CDU d'Angela Merkel apprécie ce plan, parce qu'elle a formulé des exigences similaires lors de son dernier congrès. Mais, s'interroge l'éditorialiste, que vaut une signature obligatoire sous une reconnaissance d'engagements pour les valeurs de la société allemande ? Rien ! »conclut –il.

München CSU Parteitag Horst Seehofer Wiederwahl als Parteivorsitzender

Le président de la CSU et ministre-président du Land de Bavière, Horst Seehofer exige des réglements plus stricts pour l'intégration des immigrants en Allemagne



"L‘intégration ne fonctionne pas avec le bâton, mais avec des offres et des encouragements", souligne la Süddeutsche Zeitung: "La meilleure incitation existe déjà aujourd'hui et pour le futur : celui qui termine avec succès les cours d'intégration, reçoit un permis de séjour. C'est ce qui est réglé par la législation sur l'immigration depuis 2005. Et aujourd'hui déjà existent des mesures au cas où quelqu'un arrête volontairement de suivre les séminaires et cours d'intégration; nul besoin donc de renforcer ces mesures, souligne le quotidien de Munich. Ce que l'on doit renforcer par contre sont les cours d'intégration; on doit aussi améliorer leur qualité. L‘intégration est avant tout un devoir de la société vis-à-vis d'elle-même, conclut la Süddeutsche...

Sprachkurs Migranten Symbolbild

Une élève au tableau lors d'un cours de langue allemande pour migrants à Schwäbisch Gmünd, dans le Land du Bade-Württemberg



"Ces exigences populistes tournent toutes autour de quelque chose qui va de soi, relève pour sa part la Frankfurter Rundschau à propos des plans de la CSU: que les gens qui viennent chez nous apprennent à connaître notre système de valeurs et les règles démocratiques. Qu'ils apprennent par exemple qu'en Allemagne, un policier est au service des citoyens et non pas un sbire au service de dictateurs et d'oppresseurs comme dans leur pays d'origine. Pas besoin de signatures, d'engagement solennels ou d'exigences tonitruantes, ce dont on a besoin, estime le quotidien de Francfort, c'est d'encore davantage d'éducation, davantage de formation continue, d'instruction civique, de formation à la démocratie et à la citoyenneté."



default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !