1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Elections en Allemagne

L'intégration des migrants, un souhait des Africains germanistes

À l'occasion des élections législatives allemandes, nous avons interrogé des Africains ayant étudié en Allemagne sur leurs attentes vis-à-vis du vainqueur.

Écouter l'audio 01:53

"Les migrants on besoin de s’insérer légalement sur le marché du travail allemand." (Dr Amadou Oury Ba)

La migration, le plan compact with Africa mais aussi la sécurité sont des thèmes qui préoccupent les Africains germanistes que nous avons interrogés. Leurs attentes sont liées avant tout à la concrétisation des projets que le gouvernement allemand propose à l'Afrique, quelle que soit l'issue du scrutin du 24 septembre.

Mais la priorité pour le Sénégalais Dr Amadou Oury Ba, diplômé des sciences administratives de Spire en Allemagne, c'est la gestion de la question migratoire, une question liée étroitement au développement.

"L'Etat  étant une continuité, nous, nous espérons une législature favorable à l'Afrique, aux politiques de coopération. Nous savons qu'il y a des milliers et des milliers d'Africains qui périssent entre les mains des passeurs. Et nous avons récemment entendu qu'il y avait une politique qui tendrait à accueillir ces migrants qui ne vont plus être illégaux mais qui devraient devenir des migrants légaux en Allemagne, pour permettre à cette jeunesse-là de s'insérer légalement en Europe et sur le marché du travail allemand", a confié Dr amadou Oury Ba à la DW.

Le transfert de technologie

Le Cameroun et l'Allemagne sont liés par l'histoire. La coopération entre les deux pays se manifeste dans divers domaines comme la santé, l'agriculture, l'économie, la sécurité dans la lutte contre Boko Haram et le transfert de technologie.

Ce dernier point intéresse plus Durrhus Njanjo professeur d'allemand, doctorant à l'université de Yaoundé. Selon lui, le vainqueur des élections législatives devra offrir à l'Afrique les moyens de son autonomie technologique.

"On aurait souhaité plus d'investissements privés des industries allemandes en Afrique. Nous espérons que le projet compact with Africa trouve son achèvement" souhaite Durrhus Njanjo.  

L'industrie allemande pourrait aussi apporter davantage à l'Afrique parce que l'Allemagne, en 15 ans, a formé plus de 3.000 ingénieurs camerounais. Si l'Allemagne s'engageait réellement dans ce transfert de technologie, on aurait pu davantage tirer profit de cette expertise" dit-il.

La CDU ou le SPD ? Quel que soit le gagnant, les deux Africains germanistes espèrent de lui une politique claire et gagnant pour le continent. Une politique qui permettra à l'Afrique d'allier le développement démocratique à une économie prospère.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !