1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L’insécurité au Burundi touche l’est de la RDC

Les habitants d'Uvira, une ville de l'Est de la RDC, à la frontière avec le Burundi font face à une insécurité nocturne. Des jets de grenades et des cambriolages de certaines habitations ont déjà été enregistrés.

Ils sont des milliers de Burundais à traverser la frontière congolaise, fuyant les exactions dans leur pays. Ils ont trouvé refuge dans un camp installé dans le territoire d'Uvira. Mais certains de ces réfugiés sont accusés d'être une source d'insécurité. Les habitants d'Uvira, constatant une augmentation de l'insécurité, pointent du doigt les réfugiés burundais, soupçonnés de sortir la nuit pour harceler la population. Les plaintes des habitants d'Uvira qui avaient pourtant accueilli à bras ouvert leurs voisins Burundais, sont devenues courantes. Tout en rappelant la guerre de 1994 au Rwanda et dont l'Est de la RDC ne cesse de payer le prix, le député de l'opposition Justin Bitakwira en appelle à la communauté internationale de tout faire pour éviter une énième guerre qui risque de naître dans cette contrée et pourrait embraser toute la région. Pour faire face à l'insécurité dans cette région, l'armée Congolaise s'est mise au travail. Des personnes présentées comme étant des rebelles Burundais qui se faisaient passer pour des citoyens congolais ont été arrêtées, en possession de fausses cartes d'électeurs. Ils auraient été recrutés au Burundi, pour s'attaquer au régime de Pierre Nkurunziza.

Ecoutez ci-dessous le reporatge de notre correspondant à Béni, John Kanyunyu.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !