1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'inflation tue le petit commerce à Kinshasa

En plus des difficultés politiques, les Congolais sont touchés par la chute du Franc congolais. Elle a entraîné depuis décembre des faillites en série chez les petits commerçants. Et la tendance est toujours à la baisse.

A Limete, un des quartiers les plus animés de Kinshasa, on trouvait récemment encore de tout, que ce soit des produits du quotidien ou des marchandises de luxe. Mais une à une, les boutiques ont fermé. Les commerçants ont été frappés de plein fouet par la dépréciation de la monnaie nationale.

 "C'est très difficile de vendre des choses car la monnaie baisse tous les jours. explique Julia Mumba. Cette commerçante a dû mettre la clé sous la porte après plus de dix ans d'activité. Quand on a de l'argent et qu'on va au marché, on voit que les prix ont augmenté. Alors il vaut mieux changer l'argent en dollars car les loyers des boutiques sont en dollars. Et comme le taux de change augmente, cela coûte le double."

Même malaise chez Constantin Mulumba, vendeur de chaussures. Lui aussi souffre de la conjoncture actuelle. "Nous vendions des chaussures pour dame. Avant, on vendait des centaines de paires par jour mais aujourd'hui, on peut être heureux d'en vendre une quinzaine. C'est vraiment difficile."

Le dollar s'échange aujourd'hui à 1500 francs congolais contre 900 il y a six mois

Le dollar s'échange aujourd'hui à 1500 francs congolais contre 900 il y a six mois

Un modèle économique à revoir

L'économie congolaise est fortement dépendante du dollar et ce, depuis deux décennies. La création du Franc congolais, le 30 juin 1998, devait contribuer à tourner la page de la dictature Mobutu. Mais en même temps que tournait la planche à billets, les dollars ont inondé le marché local pour restaurer la confiance.

Entre 2012 et 2016, la monnaie nationale est restée stable avec un taux de change à 900 Francs pour un dollar. Mais depuis décembre, il faut débourser 1500 Francs. Selon l'économiste Samuel Bachunge, il faut revoir complètement le modèle économique congolais.

"Nous devons changer notre façon d'injecter la monnaie dans le système économique et essayer de diversifier nos sources de revenus. Il faut arrêter de se concentrer uniquement sur les ressources minières car dès qu'il y a un mouvement de baisse, c'est nous qui en souffrons le plus. Nous devons développer des secteurs comme l'agriculture ou la technologie. Et nous devons aussi gérer nos ressources plus sérieusement."

D'autres économistes estiment que la chute de la monnaie congolaise par rapport au dollar ne serait pas aussi grave si le pays n'importait pas autant de marchandises, y compris les denrées alimentaires consommées partout dans le pays.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !