1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

L'industrie automobile en panne

L'Allemagne, premier marché européen, est particulièrement concernée par la crise. Plusieurs constructeurs annoncent des baisses de production autour de Noël et un allongement exceptionnel de la pause annuelle.

Hunderte Volkswagen- Neufahrzeuge stehen auf einem Abstellplatz bei Wolfsburg, aufgenommen am 17.02.2008 Foto: Arno Burgi dpa +++(c) dpa - Report+++

Pour le groupe Daimler, la crise n'a jamais été aussi grave. Le constructeur de Mercedes a déjà été contraint d'abaisser par deux fois ses prévisions pour 2009. Daimler fait face à un effondrement de ses ventes. Et en réaction, le groupe automobile annonce une réduction forcée du temps de travail. Avant Daimler, ses concurrents BMW ou Porsche avaient eux aussi annoncé des baisses de production. Et cela ne risque pas de s'améliorer de si tôt, selon Wolfgang Meinig, de l'Institut de recherches de Bamberg.

** ADVANCE FOR MONDAY, JUNE 26 ** Cars traveling southbound on Virginia's Interstate 395 during rush hour traffic near the King Street exit on Tuesday, June 20, 2006 in Arlington, Va. Starting July 1, drivers who buy hybrids cars will not be exempt from the rules governing high occupancy vehicle lanes on Interstates 95 and 395. Solo hybrid drivers will still be allowed on all other HOV lanes in Virginia until July 1, 2007. (AP Photo/Leslie E. Kossoff)

« Avec la superposition de la crise automobile et de la crise financière mondiales, nous ne pouvons pas compter sur une reprise en bonne et due forme avant 2010 ou 2011. Nous devons malheureusement nous préparer une longue période de difficultés. Je pense malheureusement que nous n'avons pas encore atteint le creux de la vague. »

De là l'importance de l'aide du gouvernement allemand. La semaine dernière, Berlin avait décidé que les automobilistes qui feraient immatriculer une nouvelle voiture l'an prochain seraient exonérés pendant un an ou deux de la taxe annuelle sur les véhicules. Mais devant la résistance du SPD, partenaire de la coalition au pouvoir à Berlin, l'exonération sera finalement limitée aux voitures achetées au cours du premier semestre 2009. Selon les sociaux-démocrates, l'annulation de la vignette était en contradiction avec les objectifs de protection de l'environnement affichés par le gouvernement. Cela dit, selon les constructeurs allemands, Berlin doit donner un plus gros coup de pouce à la consommation : Kunibert Schmidt, de la Fédération de l'industrie automobile :

LKW Fabrik Daimler in Wörth

« Dans le passé, nous étions contre toutes subventions étatiques. Nous le sommes en fait encore aujourd'hui. Mais nous sommes obligés de regarder ce qui se fait ailleurs. Il faut que nous restions compétitifs. Nous avons besoin de mesures rapides qui redonnent confiance aux consommateurs. »

Une prime à la casse par exemple : une incitation fiscale pour les ménages qui mettraient leur vieux véhicule à la casse et achèteraient à la place un nouvelle voiture.