1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

"L'impunité structurelle justifie les violences en République démocratique du Congo"

Alors que les violences se multiplient en RDC, certains y voient un signe du dysfonctionnement des forces de sécurité et de justice du pays.

Écouter l'audio 02:05

"L'impunité structurelle justifie les violences en République démocratique du Congo"

Une vingtaine de personnes sont toujours portées disparues dans l'Est de la République démocratique du Congo. Des personnes disparues à Béni, où des combats à l'arme lourde ont été signalés entre les forces armées congolaises et des combattants du groupe armé ADF d'origine ougandaise. La mission de l'ONU pour la stabilisation de la RDC, Monusco qui appuie les forces congolaises a également fait part de la mort d'un casque bleu et 12 autres soldats ont aussi été blessés.

Beni enregistre des attaques à répétition contre les civils. Depuis  2014, les massacres s'intensifient. Les rapports des différentes ONG font état de 800 morts et 180.000 déplacés. "Les gens attaquent des civils en toute impunité, on ne sent pas de réelle volonté de déférer les coupables devant la justice", explique Evariste Mfaume, militant des droits de l'homme congolais et Directeur de Fizil Sud Kivu. Interrogé par la Deutsche Welle, il pense que "des groupes armées locaux profitent certainement de la situation" et dénonces les atteintes aux droits humains ou les repercussions sur l'activité économique notamment. 

Pour écouter l'interview de Evariste Mfaume, interrogé par Blaise Dariustone, cliquez sur l'image ci-dessus.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !