1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'impact de l'isolement du Qatar sur l'Afrique

Les œuvres caritatives de l’Emirat sur le continent pourraient s’amoindrir, après la décision de l’Arabie saoudite et de ses alliés de rompre tout lien diplomatique avec le Qatar, accusé de soutenir les terroristes.

Écouter l'audio 02:12

"Certaines associations risquent de pâtir de la situation" (Dr Ngarlem Toldé Evariste, politologue)

Les conséquences de cette crise sont  multiples. Dr  Ngarlem Toldé Evariste enseignant chercheur en sciences politiques et économiques à l'université de N'Djamena craint que cette rupture n´ait une répercussion négative sur l´aide qu´apporte l´Emirat à l´Afrique, notamment  sur le plan sanitaire et le financement  des ONG de développement. 

"Le Qatar est entré en Afrique par les oeuvres de bienfaisance. Il y a eu par exemple des caravanes médicales. Il y a des investissements dans certaines organisations pour soutenir leur développement. Certaines associations risquent de pâtir de la situation."
 

L'Afrique doit compter sur ses propres ressources 

Des analystes africains saluent cette sanction infligée au Qatar. Etienne Fakaba Sissoko directeur du centre de recherche et d´analyse politique, économique et social du Mali, trouve tout de même que ces problèmes diplomatiques ne changeront pas grand-chose dans la lutte contre le terrorisme au Sahel.

"Ce serait faux de penser qu'on puisse régler le problème du terrorisme d'un coup de baguette magique ou diminuer, même le financement des réseaux. Il faut aussi s'intéresser aux puissances engagées dans la lutte contre le terrorisme. Et il faut que les Africains arrêtent de penser que la solution viendra de l'extérieur."

La rupture des relations avec le Qatar survient seulement deux semaines après la visite à Riyad du président des Etats-Unis. Donald Trump a exhorté les Arabes et les musulmans à se mobiliser contre le terrorisme. Il faut souligner enfin que pour l´instant seuls l'Egypte, la Mauritanie, le Gabon et le Sénégal ce sont prononcés en Afrique sur cette crise dans le Golfe. 

 

Cliquez sur l'image pour écouter l'audio 
 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !