1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'immunité de l'Onu joue contre les Mères de Srebrenica

Il y a 18 ans, la ville de Srebrenica était le théâtre d'un massacre qui a fait plus de 8.000 victimes, sous les yeux de l'Onu. L'immunité des Casques bleus a récemment été confirmée par la justice européenne.

default

Le massacre de Srebrenica a été perpétré sous le commandement du général Ratko Mladić

Concernant ces événements qui remontent au mois de juillet 1995 soit pendant la guerre qui a ravagé la Bosnie-Herzégovine, la Cour européenne des droits de l'Homme a confirmé le 27 juin l'immunité de l'ONU. La CEDH déboute ainsi définitivement l'Association des Mères de Srebrenica qui voulaient faire reconnaître la responsabilité des Casques bleus néerlandais dans le massacre. Ces dernières  reprochent aux soldats onusiens, qui protégeaient l'enclave de Srebrenica, d'avoir laissé les forces serbes de Bosnie massacrer leurs époux et pères.

Pour mieux comprendre les dessous de cette décision de la Cour européenne des droits de l'Homme, écoutez ci-dessous l'interview de Xavier Bougarel. Il est chercheur au Centre d'études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBAC) à Paris en France.

Écouter l'audio 02:05

"Faire une distinction entre la responsabilité morale de l'Onu et les responsabilités pénales qui concernent l'armée serbe" (X. Bougarel)

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !