1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Arbre à palabre

Limiter le réchauffement climatique à 2 degrés : quels enjeux pour l'Afrique ?

Quel impact les accords mondiaux en matière de limitation du réchauffement climatique ont-ils sur le rythme de développement des pays d'Afrique ? Les fonds promis par les principaux pays pollueurs pour permettre aux Africains de s'adapter aux effets des changements climatiques arriveront-ils effectivement ? Questions au menu du débat de cette semaine à l'occasion de la COP23 à Bonn !

Écouter l'audio 25:15

Le verdict est sans équivoque. L'humanité traverse la période la plus chaude de l'histoire de la civilisation moderne, et la situation devrait empirer sans une forte réduction des émissions de gaz à effet de serre. Que faire ? Changer de comportement !

À Bonn et durant deux semaines, du 6 au 17 novembre 2017, il est question de réfléchir aux voies et moyens pour mettre en oeuvre l'Accord de Paris, accord obtenu durant la Conférence des Parties (COP 21) de 2015. Principale recommandation de cet accord, limiter le réchauffement planétaire à 2 degrés maximum par rapport à l'ère pré-industrielle.

Pollueurs mais pas payeurs ?

Car justement les activités industrielles sont en majeure partie responsables du réchauffement climatique. Et quand on parle d'activités industrielles, on pense d'abord aux pays riches. Mais doivent-ils seuls porter le fardeau? Quel rôle doit jouer l'Afrique, maillon faible de la chaîne mondiale ? Que signifie pour les Africains la limitation à deux degrés de la hausse des températures ? Voilà autant de questions au menu de cette émission animée par Fréjus Quenum avec ses deux invités :

- Serge Ndjekouneyom, spécialiste du programme "Développement durable auprès du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).
- et Louis Roger Essola Etoa, ancien parlementaire camerounais, président du Comité de pilotage sous régional de la Conférence sur les écosystèmes des forêts denses et humides d'Afrique centrale.