1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

"Libérez Deniz Yücel ! ", un appel en faveur de journaliste germano-turc en prison à Ankara

Deniz Yücel,  correspondant du quotidien allemand Die Welt, a été placé en détention provisoire par un tribunal d'Istanbul. De nombreuses personnalités ont signé un appel pour obtenir sa libération.

" Deniz Yücel s’était lui même présenté à la police pour savoir ce qu’on lui reprochait, rappelle la Süddeutsche Zeitung, et cela "peu après la dernière visite de la chancelière allemande à Ankara. Angela Merkel y avait appelé le président Erdogan à respecter la liberté de la presse  et à reconnaître que l’opposition fait partie intégrante de toute société démocratique. Recep Tayyip Erdogan n’avait alors pas contredit la chancelière. Maintenant, on voit ce qu’il pense vraiment! L’arrestation de Deniz Yücel est aussi un affront vis à vis d‘Angela Merkel et des valeurs qu’elle a défendues lors de sa visite. Le gouvernement d'Ankara s’offre le luxe de brusquer la seule représentante de poids de l’Union européenne qui soit encore disposée à parler avec Erdogan ! Cela révèle à quel point les relations germano-turques se sont détériorées! ", conclut la Süddeutsche.

Online-Petition und Solidaritäts-Webseite für den deutsch-türkischen Journalisten Deniz Yücel (freedeniz.de)

"Liberté pour Deniz!" pétition en ligne freedeniz.de

 

Die  Welt, quotidien pour lequel travaille Deniz Yücel, rappelle que "son cas n’est pas unique, et qu’il est l'un de nombreux journalistes arrêtés en Turquie. Ce qui est nouveau, c’est qu’on s'en prenne au correspondant d’un journal étranger".

fLe quotidien de Berlin Tagesspiegel trouve la réaction du gouvernement allemand trop réservée : "Dans une telle situation, déclarer que la conduite de la Turquie est "amère et décevante", c’est trop laxiste. Car la situation est claire : “Qui méprise la liberté de presse et d‘opinion, méprise la démocratie.

Mustafa Kemal Atatürk (AP)

Le président Moustafa Kemal Atatürk, fondateur de la Turquie moderne en 1923

Le journal cite Moustafa Kemal Atatürk, le fondateur de la Turquie moderne, qui a dit un jour de son pays : " Nous aspirons à la civilisation" et : "Les Turcs sont les amis de toutes les nations civilisées" Et le Tagesspiegel de souhaiter : "Si cela pouvait être encore vrai aujourd’hui !" 

Enfin la FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung conclut: "l’arrestation de ce journaliste montre clairement, une fois de plus, que la Turquie ne veut plus faire partie de l’Europe et elle ne s’en cache pas!“

 

 Autre thème : Berlin ferme une mosquée fondamentaliste

 

Fermeture par les autorités allemandes d'une mosquée radicale de Berlin et interdiction de l'association religieuse musulmane "Fussilet 33".

Deutschland Islamisten-Moschee Fussilet hat geschlossen (picture-alliance/dpa/P. Zinken)

"Cette mosquée est définitivement fermée!"(en allemand et en turc)

Ce nom "Fussilet 33", fait référence à l'adresse de cette mosquée berlinoise. Une mosquée salafiste souvent qualifiée de "mosquée de l'État islamique" par les médias allemands et qui était fréquentée par Anis Amri, l'auteur de l'attentat meurtrier au camion bélier contre un marché de Noël en décembre dernier.

Berliner Moschee-Verein Fussilet verboten (picture alliance/dpa/TeleNewsNetwo)

Des policiers devant le domicile de membres de l'association Fussilet à Berlin

Pour le quotidien Berliner Morgenpost, avec l‘interdiction de l’association "Fussilet 33", "les jihadistes perdent leur principal lieu de réunion à Berlin. Le journal berlinois regrette cependant que l’on n’ait pas prononcé cette interdiction il y a quelques mois déjà… "

"Les atermoiements des autorités ont été une erreur", estime également le quotidien Badische Neueste Nachichten, "mais l’Etat de droit a montré maintenant qu’il n’est pas sans défense et qu’il observe les agissements des milieux salafistes. C’est juste, car la liberté de religion n’est pas un blanc-seing pour des activités terroristes! 
 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !