1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

L'IAA se met au vert

L’IAA ouvrait ses portes aujourd’hui à la presse du monde entier. La 62è édition du salon automobile de Francfort est marquée cette année par les efforts affichés des constructeurs de donner une image plus respectueuse de l’environnement.

Quand charme doit rimer avec écologie

Quand charme doit rimer avec écologie

Toujours moins d’émissions, toujours plus de séduction. Entre ces deux maîtres mots, le cœur des constructeurs automobiles balance. La séduction, parce qu’elle reste l’un des principaux ressorts de la vente de voitures, il suffit pour en juger de voir les jeunes femmes dénudées présentes sur le salon de Francfort comme dans les publicités. Et émissions, de CO2 bien sûr, parce que les grandes marques affichent de plus en plus leurs efforts dans la lutte contre la pollution comme autant d’arguments de vente supplémentaires. Norbert Reithofer, patron de BMW:

« Ici, à Francfort, la protection du climat est au premier plan. Mais elle n’est pas une fin en soi. La protection du climat est faite pour les gens. Les voitures non plus ne sont pas une fin en soi. Elles sont construites pour les clients et doivent bien sûr leur plaire. Nous avons donc ce double objectif : l’environnement et la satisfaction des clients. »

Ainsi, presque tous les stands du salon proposent des engins hybrides, des moteurs économiques et vantent les mérites des dernières avancées technologiques qui permettront de réduire la consommation de carburants. Une façon aussi, pour les marques européennes, de tenir la dragée haute aux concurrents asiatiques qui ont le vent en poupe.

Plus question, à l’avenir, d’entendre les crachotements du moteur, l’industrie automobile serait donc en route vers des voitures propres. En dépit de la mode du tout-terrain citadin et malgré des moteurs toujours plus performants, l’IAA ne s’est jamais parée d’atours aussi « verts» que cette année. Matthias Wissmann, président de la Fédération allemande des constructeurs automobiles :

« L’IAA ne se commue pas en « Semaine verte » - cette semaine consacrée chaque année à l’agriculture biologique, à Berlin – mais l’IAA est appelée, c’est certain, à devenir progressivement LE salon de la mobilité conforme au développement durable. Elle doit montrer que l’industrie relève le défi de la protection de l’environnement »

Les esprits chagrins noteront cependant que, quels que soient les progrès de l’industrie automobile, la voiture reste moins écolo que la marche à pied, le train... ou le vélo !

----


A l’occasion de l’IAA, justement, les Verts allemands réclament davantage d’incitations en faveur des voitures propres, de la part des politiques et de l‘industrie. Les écologistes demandent par exemple l’instauration d’une taxe qui serait indexée sur les émissions en CO2 des véhicules.
  • Date 11.09.2007
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2js
  • Date 11.09.2007
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2js