1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'hiver arabe en Égypte

La presse allemande commente ce vendredi le discours sur la politique étrangère du président américain Barack Obama et la victoire de l'ex-général al-Sissi en Égypte.

L'ex-général Abdel Fattah al-Sissi a remporté l'élection présidentielle avec plus de 90% des voix

L'ex-général Abdel Fattah al-Sissi a remporté l'élection présidentielle avec plus de 90% des voix

« L'hiver arabe » titre la Frankfurter Allgemeine Zeitung. C'est cela qui a succédé au printemps arabe, devant lequel beaucoup s'étaient extasiés. L'élection de l'ex-général Abdel Fattah al-Sissi comme président, avec plus de 90% des voix, signifie un retour en arrière pour le pays. Il n'a pas de programme pour sortir l'Égypte de toutes les crises qui la traversent.

Pour Die Welt, Al-Sissi n'est que le président de la moitié des Égyptiens, ceux qui se sont déplacés dans les urnes

Pour Die Welt, Al-Sissi n'est que le président de la moitié des Égyptiens, ceux qui se sont déplacés dans les urnes

Que reste-t-il des héros de la place Tahrir ? se demande Die Welt. Ils ont rêvé de liberté et de réussite économique. Depuis le début de la révolution, rien n'est advenu, l'Égypte ne s'est pas métamorphosée. Et c'est à l'armée qu'il a été fait appel avec l'élection de l'ancien chef de l'armée Al-Sissi, un partisan de l'Etat et un apparatchik, écrit le journal. Ses réponses aux problèmes de la Nation sont aussi simplistes qu'inefficaces : l'État c'est moi, dit-il. Il se méfie des activités de la société civile. Mais il est incapable de rétablir la sécurité et l'ordre dans le pays, alors que c'est ce que veulent ses habitants. Pour Die Welt, Al-Sissi n'est que le président de la moitié des Égyptiens, ceux qui se sont déplacés dans les urnes. C'est déjà un échec. Sa légitimité est faible, même s'il s'en moque, poursuit le journal. Il n'est pas un médiateur, certainement pas un sauveur. Il va commander, diriger, gérer.

Barack Obama a tenu son discours sur la politique étrangère à l'académie de West Point

Barack Obama a tenu son discours sur la politique étrangère à l'académie de West Point

A propos du discours de Barack Obama devant l'académie militaire de Westpoint, la Süddeutsche Zeitung a relevé le message le plus important: c'est qu'il n'y aura pas de nouvelle guerre, plus d'ingérence dans les affaires d'un autre peuple.

die tageszeitung elle a jugé « étrange » ce discours du président américain. Le problème c'est qu'il s'adresse surtout aux Etats-Unis eux-mêmes, où Barack Obama est accusé de ne pas mener une politique étrangère forte. Alors il a répété des choses déjà dites, comme le fait que, selon lui, les attaques de drones permettent d'éviter les victimes civiles, au Yémen ou au Pakistan. Depuis 2008, il y a eu si peu de changements de la part de Barack Obama, estime la taz.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !